Deux cas de tuberculose bovine en Picardie

Dans son édition de mardi, le quotidien « L’Union » annonce la découverte de deux cas de tuberculose bovine, un dans l’Aisne, l’autre dans la Somme. Les bovins des deux troupeaux, soit 580 bêtes, vont être abattus.

D’après « L’Union », c’est un  contrôle de routine effectué fin novembre dans un abattoir de l'Aisne qui a permis d’identifier ce cas de tuberculose sur une vache à lait. C’est le premier cas de tuberculose animale recensé dans le département depuis 1996.

L'éleveur d'Oulchy-le-Château dans le Soissonnais, recevra une indemnisation de l'État.  L'ensemble du troupeau de bovins, soit 350 bêtes, devait être abattu dans les quinze jours. Une enquête épidémiologique est en cours pour déterminer l’origine de la maladie. L’animal porteur de la tuberculose était âgé de 8 ans. Il est issu d’un élevage d’un département voisin où des investigations approfondies sont en cours.

Un autre cas a été détecté dans un élevage de la Somme, à Laboissière-Saint-Martin, où 230 animaux seront également abattus. D’après le Courrier Picard, la vache incriminée aurait contractée la maladie dans les Pyrénées, où elle est née.

La préfecture de l’Aisne assure que "les risques de transmission de la maladie à l’Homme (zoonose) sont très faibles. Cette maladie ne présente pas de caractère épidémique et ne se répand que très lentement et par contact étroit et répété avec des animaux du cheptel infecté. "Dans le cas présent, toutes les mesures de prévention sont mises en œuvre pour ces personnes", précise le représentant de l'État.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires