Élevage hors sol : nouvelle progression du revenu

Élevage hors sol : nouvelle progression du revenu

En cumul sur les trois dernières années, le résultat courant avant impôts (RCAI) par actif non salarié des exploitations spécialisées en élevage hors sol progresse en 2012.

A raison de + 28 % pour les élevages porcins et + 19 % pour les élevages avicoles avec sans doute des disparités selon les spécialisations le RCAI des exploitations spécialisées en élevage hors sol est en hausse. La valeur de la production porcine s'accroît nettement en 2012 (+ 7 %) après une hausse marquée l'année précédente. Les volumes produits baissent de 4 % dans un contexte de plafonnement de l'offre européenne. Ce recul est également la conséquence du ralentissement ou de la cessation d'activité d'éleveurs de porcs suite à la directive de mise aux normes des bâtiments d'élevage de truies à échéance du 1er janvier 2013. La demande intérieure et la limitation de l'offre soutiennent le marché. En lien avec la hausse des cours, les prix français du porc s'élèvent de 11 %. Pour la volaille, la valeur de la production se maintient après une hausse sensible en 2011.

Élevage hors sol : nouvelle progression du revenu

Le volume global de la production est en léger repli. Les abattages de canards se stabilisent par rapport à 2011. Ceux de poulets et de pintades fléchissent (respectivement - 3 % et - 2 %). Par contre, après deux années de recul, les abattages de dindes reprennent (+ 2 % en 2012). Les prix de l'ensemble des volailles progressent très modérément (+ 1 %) après une hausse notable en 2011. Les mises en place de poulettes de ponte se sont accrues sensiblement tout au long de l'année 2012. Ce mouvement de reprise fait suite à la réduction d'activité intervenue en 2011 lors de la mise aux normes européennes des cages de poules pondeuses. Ces nombreuses mises en place ont permis à la production d'oeufs de revenir fin 2012 à un niveau proche de celui de 2010. Toutefois, en moyenne sur l'année cette dernière demeure en recul de 2 % par rapport à 2011. En réponse à l'insuffisance marquée de l'offre, surtout en début d'année, les prix se sont envolés et ont atteint en mars un niveau record. Ils ont ensuite fléchi pour se stabiliser à des niveaux élevés au deuxième semestre. En moyenne sur l'année 2012, les prix des oeufs augmentent de 43 %.

Élevage hors sol : nouvelle progression du revenu

Malgré des achats quasi-stables, voire en légère baisse dans les élevages porcins, le renchérissement du coût de l'alimentation animale pèse sur les élevages hors sol. Les charges d'approvisionnement progressent de 3 % en valeur dans les élevages porcins et de 5 % dans les élevages avicoles. Compensée par la hausse des prix de production, la hausse des charges n'a pas entraîné de baisse de revenu pour les exploitations porcines. Celui-ci atteint 46 700 euros en moyenne par actif non salarié en 2012, dans le prolongement de la tendance haussière initiée en 2009. La situation est plus complexe dans les élevages avicoles selon leur spécialisation. En effet, la modeste hausse du prix des volailles ne couvre pas celle des charges. En revanche, les producteurs d'œufs ne sont pas confrontés à cette difficulté. Tous élevages confondus, le résultat courant avant impôts des aviculteurs s'élève en 2012 à 40 500 euros en moyenne par actif non salarié, son meilleur niveau depuis le début des années 2000.

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier