FCO : Levée des périmètres interdits (Nouvelle carte)

S C

FCO : Levée des périmètres interdits (Nouvelle carte)

Selon un communiqué du ministère, Stéphane Le Foll a décidé de fusionner les zones de protection et de surveillance pour faciliter les mouvements d'animaux. Parallèlement, la vaccination des animaux destinés à l'export et ceux impliqués dans la sélection des races continue.

Sur la base de l’avis du Conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale (CNOPSAV) et en conformité avec la législation européenne, Stéphane Le FOLL, annonce dans un communiqué avoir décidé  «  de fusionner les zones de protection et les zones de surveillance actuellement définies afin de n’avoir qu’une « zone réglementée » et d’y permettre ainsi tous les mouvements d’animaux ». Le ministre devrait donc réviser l’arrêté définissant les règles de mouvements dans le courant de la semaine.

La réglementation prévoyait en effet "une zone interdite" d'un rayon de 20 kilomètres soumis à des mesures drastiques, une "zone de protection" d'un rayon d'au moins 100 kilomètres et une "zone de surveillance" de 150 kilomètres autour des exploitations infectées.

500.000 animaux vaccinés

Depuis la découverte d'un premier cas dans l'Allier début septembre, la FCO s'est propagée à neuf départements, tous dans le centre de la France.

Le ministre a lancé mi-septembre une campagne nationale de vaccination ciblée sur les ruminants (bovins, ovins et caprins) destinés à l'export. "Aujourd'hui plus de 500.000 animaux ont été vaccinés", a déclaré le ministre lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Export : 10 jours après l’injection au lieu de 60 jours

Le ministère de l'Agriculture indique par ailleurs  que "des discussions ont pu aboutir, notamment avec l'Espagne et que les discussions en cours avec l'Italie permettront d'exporter des animaux vaccinés 10 jours après la seconde injection au lieu des 60 jours prévus par la réglementation européenne".

Le ministre s’engage à poursuivre les négociations bilatérales avec ces pays mais aussi avec la Turquie et l’Algérie pour « faciliter les exports de ruminants français, tout en apportant des garanties sanitaires sur le caractère indemne des animaux exportés ».

Vision globale de la situation nationale :
Dernière mise à jour le : 15 octobre 2015

zonage FCO 15-10-2015

 Voir aussi :

 

Source Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 6

tom63

Ne touchez surtout pas au Grand Ouest, car ce sont les seuls qui ont du poids. Pour le Massif Central, vous pouvez mourir mais ne faites surtout pas de bruit. Ah m..de, j'en fais parti......

Daniel 71

Mr Eric Chapelle,quand il dit que la lutte contre cette maladie passe par la restriction des mouvements des bovins,a,soit bien appris son texte,ou a eu un lessivage de cerveau! Si un haut placé comme lui (c'est peut-être pour çà qu'il n'a plus les pieds sur terre) parle ainsi,il ne fait pas avancer les choses dans le bon sens vis à vis des éleveurs,sachant que cette "maladie" n'est pas contagieuse directement entre bovins; donc une restriction de mouvements est tout à fait inutile et néfaste à tout le système..
Il dit aussi que la réglementation communautaire est très stricte,mais qu'on peut négocier avec les états membres des dérogations par des accords bilatéraux ; Autrement dit,la réglementation communautaire est très stricte sauf que si on négocie habilement,la maladie disparaît d'un coup de baguette magique, tout du moins offficiellement pour les transactions !
Quand à Christian Bajard,il résume bien les problèmes rencontrés sur le terrain, car,lui,il y'est sur le terrain

lolo89

stock epuisé dans les labos et surtout l état ne veut pas que la bretagne soit incluse dans la zone trop peur de la rebellion bretonne!!
vaste fumisterie
ce n était pas un défilé en tracteur a paris qu il fallait faire mais virer tous ces politicards et leurs amis syndicats

agriendanger

C'est bien beau de fusionner la zone de protection et la zone de surveillance, mais le périmètre interdit il devient quoi?

AIGLE201

le stock de vaccins est éliminé.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires