Fertilisation des prairies : Apporter l’azote assez tôt pour pouvoir récolter tôt !

CA 63 Pascale FAURE

Combien d’entre vous se sont fait un jour cette réflexion ?
Depuis plusieurs années, la Chambre d’Agriculture suit l’évolution hebdomadaire des sommes de températures sur 15 postes météos répartis sur l’ensemble du Puy-de-Dôme

Sur prairie précoce, les apports d’azote doivent être réalisés avant le démarrage de végétation qui se situe autour des 200 degrés cumulés à partir du 1er février.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier