Fièvre catarrhale ovine : la campagne vaccinale est lancée !

S C

Fièvre catarrhale ovine : la campagne vaccinale est lancée !
La vaccination est réservée aux périmètres d’interdiction et à la zone de protection (DR)

Les vaccins contre le sérotype 8 devraient être disponibles cette semaine chez les vétérinaires. Les 2,2 millions de doses permettront de vacciner les animaux issus de troupeaux infectés, ceux destinés aux échanges et exportations ainsi que les reproducteurs dans le cadre de programmes de sélection génétique des races (bovins, ovins, caprins).

Quelques informations complémentaires :

  • Les vétérinaires tamponnent les passeports des bovins vaccinés à l’issue de la 2ème injection de la primovaccination.
  • Le délai entre la première injection et l’éligibilité au départ est de 10 jours après la deuxième injection pour les protocoles négociés (Italie et Espagne), et 35 jours avec PCR ou 60 jours dans le cadre UE standard.
  • Les éleveurs qui le souhaitent pourront faire procéder à la vaccination de leurs animaux en plusieurs fois mais l’Etat ne prend en charge que deux visites par exploitation (1er et 2ème passages pour les 2 injections de la primovaccination).

Dans un communiqué, Stéphane Le Foll enjoint "les éleveurs à se rapprocher de leurs vétérinaires sanitaires pour que la vaccination des jeunes bovins se fasse, d'ici à fin 2015, préférentiellement sur les animaux de 6 à 14 mois". 1.345.000 doses sont disponibles immédiatement, 900.000 doses le seront d’ici le 15 octobre, cela permet de vacciner 1.122.500 animaux, d'après le GDS.

Ce sont le ministre et les préfets qui décident de l'attribution des doses « afin d'éviter au maximum leur utilisation sur des animaux qui ne seraient pas exportés au final », précise le ministère de l'Agriculture. Chaque département devra ensuite répartir les vaccins sur les exploitations, en fonction de la référence historique (pourcentage des animaux destinés aux échanges et à l’exportation sur la tranche d’âge 6-16 mois, pour la période allant du 1er septembre 2014 au 1er mars 2015).

« Des doses supplémentaires constituant une ‘fraction de réserve’ ont été attribuées à chaque département, permettant à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de réattribuer des doses à une exploitation qui en aurait besoin. Si votre dotation ne correspond pas à vos besoins (trop ou pas assez de doses), indiquer-le à votre vétérinaire sanitaire, il en informera la DDCSPP », explique  le GDS Creuse sur son site internet.

Les animaux prioritaires

Concrètement, d’après le GDS Creuse, les animaux prioritaires à vacciner sont les suivants :

  • Ruminants détenus dans les élevages placés sous APDI (la levée de l’APDI étant conditionnée à la vaccination du troupeau).
  • Animaux destinés aux échanges, en particulier les broutards.
  • Ruminants (ovins, caprins, bovins) détenus dans les centres d’insémination, les stations de testage et les stations de contrôle individuel.

De son côté, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll appelle les négociants à effectuer leurs achats de bêtes le plus tôt possible, afin de les vacciner contre la FCO et ne pas freiner, encore plus, les exportations. En effet, " le système actuel des achats ne permet pas d'identifier suffisamment tôt les animaux destinés aux échanges", ce qui pose en particulier problème pour les bovins âgés de 6 à 16 mois, souligne le ministère de l'Agriculture dans son communiqué.

Un plan de surveillance national destiné à établir l'état des lieux de la présence de la FCO sur le territoire a été lancé dès la semaine dernière dans tous les départements et ses résultats sont attendus pour la première semaine d'octobre.

Sur le même sujet

Commentaires 2

éleveur03

Enfin les véto ont reçu les vaccins. Mais contrairement aux promesses qui nous ont été faites, il n'y a pas de doses pour vacciner tous les animaux destinés à l'export!! Moi je vais pouvoir faire vacciner que la moitié de mes broutards. Qu'est ce que je fais du reste? L'état prendra t'il en charge la vaccination des suivants? J'en doute vraiment

agriendanger

Sa fait déjà 3 fois en 15 jours que l'on nous annonce le début de la vaccination!! Peut être que ca va être la bonne ce cou là??

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires