Fièvre catarrhale ovine: la Haute-Savoie étend son dispositif après de nouveaux cas

Fièvre catarrhale ovine: la Haute-Savoie étend son dispositif après de nouveaux cas

La Haute-Savoie a étendu cette semaine son dispositif de protection contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) à cent communes après la détection de nouveaux cas de sérotype 4 dans un élevage bovin, a indiqué samedi la préfecture du département.

Le 8 novembre, 83 communes du département avaient été placées sous surveillance et la vaccination des ruminants rendue obligatoire après la découverte d'un cas de fièvre catarrhale de sérotype 4 quelques jours plus tôt dans un élevage d'Orcier. Selon la préfecture, "trois ou quatre" nouveaux cas de cette maladie animale virale guérissable et non transmissible à l'homme ont été recensés cette semaine à Lully, commune de 700 habitants située au nord de la Haute-Savoie. "L'arrêté pris mercredi prévoit notamment qu'aucun bovin ne doit plus circuler à l'intérieur de ce périmètre. Le travail de dépistage et de vaccination est toujours en cours", a précisé la préfecture, confirmant une information du Dauphiné Libéré. "Le périmètre et les mesures mis en place pourront évoluer si de nouveaux cas venaient à être mis au jour", a-t-elle ajouté.  

La FCO ou maladie de la langue bleue compte 27 sérotypes différents. La France continentale n'était jusqu'à présent touchée que par le sérotype 8, largement présent depuis 2015. Le premier cas de sérotype 4 avait été détecté et confirmé en France continentale lundi 6 novembre sur un bovin introduit dans un élevage de l'Allier. Le ministère de l'Agriculture a imposé le 8 novembre la vaccination des ruminants dans cinq autres départements de l'Est: la Haute Savoie, la Savoie, l'Ain, le Doubs et le Jura. Sept autres départements sont quant à eux placés en "zone de surveillance": les Hautes-Alpes, la Côte-d'Or, l'Isère, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire et le Territoire de Belfort. La Corse reste cependant le département le plus touché par les sérotypes (1, 2, 4 et 16, plus dangereux) et procède à des vaccinations systématiques de son cheptel.

A lire aussi : 

Fièvre catarrhale. Un 1er cas de sérotype 4 détecté en France continentale

La Turquie rouvre ses frontières aux bovins français

[Carte] FCO : les départements concernés

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier