Fromage : rapprochement de Bongrain et Terra Lacta

Fromage : rapprochement de Bongrain et Terra Lacta
Le protocole prévoit la signature de contrats d'approvisionnement en lait (vache chèvre) avec les éleveurs adhérents de Terra Lacta (DR)

Le groupe laitier Bongrain, 2e fromager français, va se renforcer dans le fromage de chèvre via la création d'une société avec la coopérative Terra Lacta, premier collecteur de lait de chèvre en France.

Le protocole d'accord prévoit "la constitution d'une société commune, les Fromageries Lescure, qui regroupera les activités de production et de commercialisation de fromages au lait de chèvre, ainsi que des fromages de spécialités au lait de vache de Terra Lacta, dont Bongrain Europe détiendra 51% du capital social et Terra Lacta 49 %", détaille Bongrain dans un communiqué publié vendredi.

Terra Lacta va par ailleurs entrer au capital de la filiale de Bongrain, la Compagnie Laitière Européenne (CLE), et y apportera ses activités de production et de commercialisation de beurre, crème, fromages de commodités au lait de vache et ingrédients laitiers.

Le protocole, soumis à l'approbation des autorités de la concurrence, prévoit la signature de contrats d'approvisionnement en lait de vache et de chèvre de longue durée avec les éleveurs adhérents de Terra Lacta, assure Bongrain qui ne précise pas si ce rapprochement aura des conséquences sur les effectifs des deux entreprises.

Connu pour ses marques de fromages Elle et Vire, Caprice des Dieux et Tartare, Bongrain avait annoncé mi-octobre avoir entamé des discussions avec la coopérative Terra Lacta en vue d'étudier le rapprochement de leurs activités ainsi que la constitution d'une coentreprise en Poitou Charentes. Deuxième groupe fromager français derrière Lactalis, il a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 4,08 milliards d'euros.

Terra Lacta (anciennement GLAC, Groupement des laiteries coopératives) a été rebaptisé en janvier après avoir fusionné ses quatre coopératives de base (Lescure, Charente-Lait, Usval, Capribeur).

Le groupe, dont le siège est à Surgères en Charente-Maritime, collecte 870 millions de litres de lait de vache et environ 130 millions de litres de lait de chèvre par an, ce qui en fait le premier collecteur de lait de chèvre en France.

Source Afp

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires