L’agriculture bretonne continue d’investir

S C

L’agriculture bretonne continue d’investir
Des investissements aussi liés à la modernisation et à l'automatisation des entreprises (photo Lely)

Malgré les difficultés que traverse l’élevage breton, notamment dans le secteur porcin et avicole, l’agriculture bretonne reste globalement dynamique et continue d’investir, d’après les représentants du Crédit Agricole en Bretagne.

4,3 milliards d’euros, c’est le montant des encours (1) de crédits affichés par les 4 caisses de Crédit Agricole de Bretagne au 1er semestre 2013. Soit une progression de 2,33% par rapport à la même période de 2012. Dans le même temps, les réalisations (2) sont en progression de 4,15%.

«Des chiffres qui détonnent dans l’environnement ambiant et qui traduisent  la confiance en l’avenir des agriculteurs bretons (...). L’agriculture est le seul secteur de l’économie qui continue à investir. Dans tous les autres, hormis l’habitat, les encours sont égales ou en régression », souligne Jean-Yves Carillet, secrétaire général de Crédit Agricole en Bretagne pour qui ces chiffres confirment que l’agriculture est l’un des secteurs sur lequel doit s’appuyer la relance économique.

Des investissements effectués pour respecter la réglementation, dans le cadre des  mises aux normes (notamment dans les secteurs porcs et œufs), mais aussi liés à la modernisation et à l’automatisation des exploitations. « Le secteur agricole a bien compris que son salut passait par des gains de productivité, donc par la modernisation des exploitations, pour s’adapter au nouveau contexte économique »,  a précisé le secrétaire général à l'occasion d'une conférence de presse au Space .

37 millions d’euros de crédits pour les projets "éco-responsables"

Par ailleurs, le Crédit Agricole en Bretagne a créé un pôle d’expertise Économie de l’environnement en 2012 afin d’accompagner les porteurs de projets éco-responsables sur le territoire. Il s’agit de « contribuer à la réduction de la dépendance énergétique bretonne en favoriser le développement des énergies renouvelable », explique Jean-Paul Kerrien président de Crédit Agricole en Bretagne et d’aider les agriculteurs à dégager un complément de revenus.

L’activité du pôle porte sur le financement de projets en photovoltaïque, cogénération, méthanisation et éolien. Près de 37 millions d’euros de crédits seront investis en un an, en particulier en méthanisation. A fin juin 2013, 25 dossiers sont déjà à l’étude dans ce secteur auxquels devraient s’ajouter 50 autres l’an prochain.

Cette conférence de presse a également été l'occasion de présenter le nouvel outil " Impact foudre" de Pleinchamp, primé aux Innov'Space 2013.

(1) Total des sommes encore dues.
(2) Fonds débloqués par les Caisses sur le premier semestre 2013

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier