L'alimentation des vaches laitières françaises expliquée au grand public

INFOS CNIEL

Cette vidéo animée destinée au grand public répond à des questions fréquemment posées : Que mange une vache laitière en France ? D'où viennent les aliments qu'elle consomme au quotidien ? 

Elle s’intègre dans un dispositif comprenant une série d’infographies destinée à être publiée sur le web et les réseaux sociaux, de façon à favoriser une meilleure connaissance et compréhension de la filière laitière par le grand public.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 4

cle_BZH

en même temps... ils disent que c'est une vidéo destinée au grand public, donc pas un cours sur le pâturage. moi je la trouve sympa c'est bien d'expliquer les choses, maïs, autonomie..
Personnellement chez moi aussi les vaches sortent presque tous les mois de l'année alors ça me choque pas.

CHABLE533

Encourager toutes les bonnes actions qui vont vers plus de pâturage évidemment mais ce film n'en est pas une. Effectivement c'est plus simple pour les éleveurs de l'ouest que ceux du sud-est mais tout de même la réalité est là les vaches sortent de moins en moins même pour lire le journal...

invictus

Chable, personnellement je fait beaucoup de pâturage (45 ares/vl plus de trois mois silo fermé) mais comme beaucoup de ferme elle ne se voit pas du bord de l'autoroute..et quand tu traverses la France il n'y a pas que des zones d'élevage. En tout cas aussi bien en bio que comme chez moi je pense que de toute façon les vaches vont dans la pâture plus pour lire le journal que pour manger vu comment c'est sec. alors mettons un bémol aux critiques faciles et encourageons toutes actions bénéfiques aux producteurs laitiers!!

CHABLE533

Au moins nous savons à quoi servent nos cotisations sur la paie de lait et voilà une piste d'économie. 92% des vaches laitières pâturent, en Irlande ou en Autriche sûrement mais chez nous quel mensonge, vous voyez beaucoup de vaches laitières au pâturage quand vous traversez la France ? C'est une honte de prendre les gens pour des imbéciles et un jour nous le paierons cher, les consommateurs aidés du corps médical nous ferons fermer boutique. Heureusement certains pâturent encore et très souvent c'est en bio à croire qu'eux ils ont compris les enjeux de demain mais pas le cniel et tous ces représentants.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier