La FNSEA dénonce une campagne "anti-viande" de Sodexo

La FNSEA dénonce une campagne "anti-viande" de Sodexo

La FNSEA reproche au groupe de restauration collective Sodexo de mener une campagne "anti-viande" dans un courrier adressé à son PDG, Pierre Bellon, dont l'AFP a obtenu lundi une copie.

Interrogé, Sodexo France a dit regretter un "malentendu", refusant de parler de campagne, mais plutôt "d'information ponctuelle" dans le cadre de la semaine du développement durable. L'entreprise s'en "est excusée" auprès des agriculteurs,  assure  un porte-parole. Dans son courrier à M. Bellon, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) dénonce une "campagne d'affichage ayant pour but la mise au banc des accusés, de la viande ou plus exactement des viandes". "Au-delà de l'esprit partisan, polémique et partial de cette initiative malheureuse", le "procédé" est "déplorable", a affirmé Xavier Beulin, président de la FNSEA.

"L'élevage français est une fierté de notre agriculture et de notre pays", a poursuivi M. Beulin qui fait valoir les "démarches de qualité et de protection de l'environnement" menées par les éleveurs. "Pourquoi jeter opprobre gratuitement sur un secteur, en faisant un bras d'honneur aux efforts, au bon sens, à la tradition culinaire française et au travail passionné de milliers d'éleveurs", s'insurge encore le dirigeant syndical.

L e site internet des agriculteurs de la Vendée diffuse deux affiches de cette campagne. Sous le titre "Le saviez-vous?", la première souligne une croissance de la consommation de viande en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. La seconde affiche s'en prend à la pollution générée par la production d'un kg de viande. Ces affiches, selon le site agri85.fr, ont été découvertes et photographiées par un éleveur dans un restaurant d'entreprise en Pays de la Loire.

Sodexo France reconnaît avoir utilisé ces affiches dans "une cinquantaine des 700 restaurants d'entreprises" exploitées par le groupe et admet également que "certaines affiches se voulaient trop choc". L'entreprise cherche depuis à calmer les esprits et a déjà programmé pour le 25 juin une réunion avec les producteurs des Pays de la Loire sur les approvisionnements locaux et assure avoir convenu d'une réunion identique avec la FNSEA sans avoir encore fixé de date.

Lire aussi : 

Affiches « anti-viande » Sodexo : les éleveurs ont vu rouge !

Source Afp

Sur le même sujet

Commentaires 2

cactus

l,elevage bovin est une fièreté pour xavier BEULIN,cest pour ça qu,il evince des aides les eleveurs qui produisent moins de 50 taurillons annuellement ,?

steph 85500

il faut porter plainte, contre eux, c un mauvais coup pour nous, eleveurs engraisseurs

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier