La MSA débloque 7,5 millions d'euros pour les éleveurs des filières porcines et bovines

avec AFP

La MSA débloque 7,5 millions d'euros pour les éleveurs des filières porcines et bovines

La MSA a annoncé mardi qu'elle allait débloquer 7,5 millions d'euros pour venir en aide aux éleveurs en difficulté avec 4 millions d'euros pour la filière porcine et 3,5 pour la filière bovine.

"Le conseil d'administration de la Caisse centrale de la MSA, réuni le 2 avril, a pris la décision de débloquer une enveloppe de 7,5 millions d'euros pour répondre aux difficultés des filières porcine et bovine (viande)", a indiqué la MSA dans un communiqué. Cette enveloppe permettra de répondre aux difficultés conjoncturelles rencontrées par les éleveurs de filières porcine et bovine en finançant des prises en charge de cotisations sociales "en faveur des éleveurs qui se trouvent confrontés à des problèmes de trésorerie importants".Les exploitants agricoles susceptibles d'être concernés par cette mesure sont invités à prendre contact avec leur caisse de MSA, la date limite d'utilisation de cette enveloppe étant fixée au 30 juin 2015, selon le texte. Par ailleurs, une enveloppe de 200.000 euros est réservée pour financer les prises en charge de cotisations sociales des producteurs de fruits et légumes du département de la Manche, dans le cadre du plan d'action mis en place l'année dernière, ajoute la MSA.

Un pacte global

Les producteurs de porcs traversent une crise sans précédent, due à la fois à l'embargo imposé par la Russie en janvier 2014 pour des raisons sanitaires, et à la guerre des prix dans la grande distribution. Les éleveurs dénoncent depuis des mois les "promotions" sur le porc proposées par les grandes surfaces. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a indiqué la semaine dernière qu'il se réservait la possibilité de "réguler" les promotions à répétition qui mettent la barquette de viande à 1,60 euro le kilo en rayon, soit à peine le coût de production. Il a sommé les distributeurs de trouver une solution d'ici la fin avril. Le ministre a également dit mardi, lors des questions au gouvernement, qu'il se rendrait le 12 juin à Ploermel dans le Morbihan à l'occasion de l'Assemblée générale de la Fédération nationale porcine pour mettre en oeuvre "un pacte global avec cette filière".

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier