La production d’herbe fortement déficitaire

La production d’herbe fortement déficitaire

Selon les derniers chiffres du ministère, la production cumulée d’herbe en juillet au niveau national est déficitaire, comparée à la production de référence. Seul le grand Ouest présente une production normale. Partout ailleurs la production est faiblement à fortement déficitaire.

L’absence de pluie plus ou moins marquée sur le territoire depuis début juin, conjuguée aux fortes chaleurs, engendre un coup d’arrêt de la production  d’herbe en France.  A l’exception du grand Ouest, où la production reste dans la norme, toutes les autres régions sont déficitaires. 40% des régions fourragères sont faiblement déficitaires et plus de 30 % le sont fortement.

La production du dernier mois,  quasiment à l’arrêt

La pousse mensuelle, réalisée entre le 20 juin et le 20 juillet, est notamment fortement déficitaire : au plan national, elle représente 14% de la pousse mensuelle de référence.

En conséquence, le pourcentage de la pousse annuelle réalisé depuis le début de la campagne stagne et est inférieur de 13 points à celui de la pousse annuelle de référence à la même période. Toutes les régions sont concernées, même si le phénomène est moins marqué pour la Bretagne, la Basse-Normandie, les Pays de la Loire, le Poitou-Charentes et la région Centre-Val de Loire.

taux de pousse

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier