Mort du taureau Jocko Besne, gloire mondiale de la prim'holstein

Mort du taureau Jocko Besne, gloire mondiale de la prim'holstein
DR

Le taureau Jocko Besne, géniteur star de la race bovine prim'holstein et gloire mondiale de l'élevage, est mort le 7 mars en Loire-Atlantique, après avoir engendré des centaines de milliers de vaches laitières à travers le monde, a annoncé l'union de coopératives Créavia.

   "C'était la star de l'élevage français et l'une des dernières stars de l'élevage mondial", a commenté un porte-parole de Créavia, David Leguyader, qui a précisé que la dépouille du taureau avait été envoyée au Muséum d'histoire naturelle de Paris. "Il a été l'un des cinq taureaux dont les caractéristiques ont littéralement fait la race prim'holstein", la première race laitière au monde, a souligné le porte-parole du groupe Créavia, qui élevait l'animal.

  Né en 1994 dans une ferme du Morbihan, Jocko Besne a produit au cours de son existence plus de 1,7 million de paillettes, qui ont été exportées dans une soixantaine de pays, selon Créavia.

  "Il a eu entre 300 et 400.000 filles dans le monde, dont 161.888 sont dûment attestées", a indiqué M. Leguyader à l'AFP, relevant que les contrôles étaient lacunaires dans plusieurs grands pays importateurs, comme les Etats-Unis et l'Inde. Les descendants mâles ne sont pas comptabilisés pour cette race laitière.

  Troisième plus grand géniteur de l'histoire du prim'holstein, Jocko Besne était aussi son dernier grand archétype à l'ancienne. "Avec sa disparition, une page se tourne. Désormais, les reproducteurs sont sélectionnés à la naissance à partir de tests ADN, alors qu'à l'époque, il fallait attendre six ans et demi pour voir ce que valaient leurs filles. Il fallait élever 1.000 taureaux pour en mettre 20 au catalogue", a précisé M. Leguyader. Au total, Jocko Besne aura généré un chiffre d'affaires de "10 à 15 millions d'euros" avec sa semence, selon Créavia.

  Le taureau, qui avait été mis à la retraite il y a un an, a eu le rare privilège de décéder de mort naturelle dans son étable à Blain (Loire-Atlantique). "En raison de tout ce qu'il a apporté à la coopérative et au monde de l'élevage, il n'y a pas eu de note d'abattage", a confié M. Leguyader.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

Gillou

Si Freddy le dit ! Y a plus qu'à tester ROCCO.

Freddy

Rocco n'a qu'à bien se tenir :-)

Sophie du Nord

Jocko tu étais le plus beau,
Devant plus de 400.000 filles tu as fait le beau,
Des paillettes, tu leur as mis plein les mirettes,
Et ton ADN à jamais, restera gravé dans leurs gènes.

Augustin de Montrouge

Triste :-(

Jocko

Entre 300 et 400.000 filles dans le monde.

Ai-je vraiment réalisé d'avoir tout perdu,
Je semble oublier de vous avoir tant connu.
Pourquoi aucune larmes ne coulent sur mes joues ?
Pourtant je vous vous aime et vous aimerez toujours.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires