Ouverture du 26e Space sur fond de flambée des matières premières

Ouverture du 26e Space sur fond de flambée des matières premières

Le Space, le deuxième salon européen de l'élevage, ouvre ses portes mardi à Rennes dans "d'excellentes conditions", selon son président, malgré une conjoncture assombrie par la flambée des cours des matières premières et la faillite du groupe volailler Doux.

La 26e édition de ce rendez-vous international de l'élevage, qui accueillera près de 1.300 exposants de 31 pays du 11 au 14 septembre, devrait s'ouvrir "dans d'excellentes conditions (...), on ne sent pas de conflit sur les fondamentaux", assure son président, Jean-Michel Lemétayer,.

Le salon ne pourra cependant pas ignorer l'actualité : mardi, au lendemain donc du jugement très attendu du tribunal de commerce de Quimper sur les offres de reprise partielle des sites du pôle frais de Doux, le président François Hollande - qui inaugure le salon - et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll seront "évidemment confrontés à des questions de la part des éleveurs", a affirmé Jean-Michel Lemétayer.

La hausse continue des cours des matières premières destinées à l'alimentation animale, qui pèse sur l'ensemble des filières d'élevage, sera également au coeur du salon. "Depuis six mois, nous avons eu une hausse de 25% en moyenne des coûts de production", en alimentation mais aussi en intrants comme le gasoil, relève Laurent Kerlir, président de la FRSEA Bretagne. "On craint que la production se végétalise de plus en plus, avec de plus en plus d'éleveurs qui se posent la question d'arrêter et de basculer en culture", indique-t-il.

Selon M. Lemétayer, par ailleurs ancien président de la FNSEA, principal syndicat agricole, les effets de la flambée des matières premières sont cependant amortis par l'évolution des prix de vente à la hausse, notamment pour la viande porcine, ce qui "donne des perspectives, mais à condition que le marché tienne bon". Le président de la République et le ministre de l'Agriculture "doivent prendre à coeur le dossier de la volatilité des marchés, qui rend délicate la lisibilité pour les producteurs et un minimum de sécurité: la régulation des marchés à l'échelle mondiale ne doit pas être taboue", a-t-il encore affirmé.

Le salon international de l'élevage de Rennes, et sa ferme de 750 animaux, présente chaque année l'ensemble des productions animales (bovins, porcs,

volailles) ainsi qu'un large éventail d'équipements et de services liés au secteur de l'élevage.

Une cinquantaine de conférences se succèderont pendant quatre jours, et plus de 100.000 visiteurs professionnels sont attendus dans les allées du parc des expositions, dont 10.000 internationaux, selon les organisateurs.

L'une des attractions majeures de l'édition 2012 sera le salon génétique, sur le grand ring où concourront les plus belles vaches Prim'Holstein et Limousines.

Source avec Afp

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires