Pays-Bas: confinement national des volailles après un cas de grippe aviaire

Pays-Bas: confinement national des volailles après un cas de grippe aviaire

Le confinement de toutes les volailles des Pays-Bas a été ordonné par le gouvernement néerlandais vendredi après qu'un cas de grippe aviaire hautement pathogène de type H5 ait été détecté dans un élevage de canards, nécessitant l'abattage des 16.000 animaux.

"Comme il est question d'une forme hautement pathogène (de grippe aviaire), une obligation de confinement est instaurée dans tous les Pays-Bas", a annoncé le ministère de l'Agriculture dans un communiqué. Cette mesure, "prise par précaution pour réduire le risque de contamination supplémentaire", fait suite à la détection vendredi d'un cas de grippe aviaire de type H5, hautement pathogène, dans un élevage de canards à Biddinghuizen (centre), où les quelque 16.000 volailles devaient être abattues vendredi. Le ministère veut ainsi "empêcher la propagation du virus", le cas ayant été détecté dans une région où les élevages de volatiles sont nombreux.

"Dans une zone de dix kilomètres autour de cet élevage se trouvent 23 autres élevages de volaille", a souligné le ministère de l'Agriculture, qui a également ordonné le confinement des volatiles dans les zoos ainsi que chez les particuliers. Un foyer de grippe aviaire faiblement pathogène avait été détecté en octobre aux Pays-Bas dans un élevage de poules pondeuses, dont l'ensemble des 42.000 volatiles avaient été abattus.

Une épidémie de grippe aviaire serait un nouveau coup dur pour le secteur avicole néerlandais, déjà au centre de la crise des oeufs contaminés au fipronil qui s'était répandue en Europe en août. Des millions d'oeufs avaient été détruits et retirés des rayons dans les supermarchés à travers le continent et des centaines d'élevages de volailles avaient été bloqués après la découverte de la contamination des oeufs au fipronil, un insecticide utilisé pour les animaux de compagnie mais dont l'utilisation est interdite dans l'Union européenne sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire.

Pour aller plus loin :  Influenza aviaire : ne croiser ni les doigts, ni les bras

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 6

Guit40

Fanny tu fais mal aux yeux, les règles d'orthographe ne sont peu être pas bio mais ne t'inquiète pas il' n'y a pas de produits chimiques dedans.
Pour la grippe aviaire : autarcie, zéro transport (je sais je me répète mais on peut transporter de l'éleveur à l'abattoir et être en autarcie) et vide sanitaire total au printemps (du gavage de septembre à mars)......... 99%des cas de grippe aviaire supprimés

fanny-ET beepbeep

ta qu'a en avoir plus Mr l'intensif car moi je n'en est pas un seul cas depuis tous se temps qu'il s'en parle de cette grippe aviaire , ni chez les poule ni chez les téte rouge ; vive le bio !!!

écume 173

on accuse les oiseaux migrateurs mais pas la surdensité des élevages c est peut être le début du mal et des échanges de cannetons trop lointains du site de gavage aussi

Petiot

Quelle est le rapport entre la grippe aviaire et les gènisses bio mal conduites dans le 29 ???

et oui et oui

ce n'est que le début, ce virus ne se stop pas à la frontière !!!de plus il est resté vivant dans le nord de la france tous l'été ( fait exceptionnel !!) et attend les migrations des oiseaux sauvages pour " prendre le taxi" et se ruer sur le sud ouest ou il fait si bon vivre en hivers... ALLEZ BON COURAGE A TOUS et vendez le plus vite possible vos peu de stock....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires