Production cunicole : une amélioration des résultats mais une conjoncture toujours fragile

Aurore Majou CERFRANCE Vendée

Production cunicole : une amélioration des résultats mais une conjoncture toujours fragile

Un prix de vente en hausse en production cunicole mais des effets très atténués par l’envolée des coûts de production

Les prix de vente en production cunicole progressent de l’ordre de 6 % en 2011, soit 0,10 € / kg ou 0,23 € / lapin. La reprise de la consommation en 2010, la baisse des stocks de viande et l’arrêt de quelques producteurs expliquent cette tendance.

Parallèlement, le coût alimentaire progresse de 12 % soit environ 0.20 € / lapin. La marge globale des éleveurs augmente de 5 % en raison d’une progression de la productivité et une limitation des sauts de bandes en été. Les autres charges se stabilisent.

Le revenu du travail / UTH des éleveurs spécialisés progresse donc en 2011 pour atteindre 21 000 € / UTH soit le meilleur niveau depuis 10 ans. La baisse progressive des amortissements avec des investissements assez faibles en moyenne depuis quelques années a un impact assez fort sur l’évolution de ce revenu.

La baisse de consommation en 2011 a atteint 7 % (source KANTARwordpanel) pour une production en recul de 2 % (source COOP de France). Le marché, à l’aube de 2012, se tend donc sensiblement mais les exportations de lapins progressent de 10%, phénomène constaté depuis plusieurs années.

Des incertitudes pèsent donc sur l’évolution du marché à court terme mais la viande de lapin peut profiter de l’augmentation générale du prix des viandes pour trouver sa place dans le panier des consommateurs.

Articles publiés par ce partenaire

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires