Stéphane Le Foll recevra les distributeurs lundi

Stéphane Le Foll recevra les distributeurs lundi

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll recevra lundi avec le premier ministre Manuel Valls les représentants de la grande distribution, en pleine crise agricole, pour les appeler à "la responsabilité" envers les producteurs lors des renégociations tarifaires annuelles avec leurs fournisseurs, a-t-il annoncé vendredi.

"On aura, j'en ai parlé avec le Premier ministre, une rencontre avec les responsables de la grande distribution en début de semaine, (...) pour les appeler à la responsabilité", a déclaré le ministre et porte-parole du gouvernement, sur France 2. Cette rencontre se déroulera lundi, a-t-on précisé dans l'entourage du ministre. Lors des renégociations traditionnelles entre les chaînes de grande distribution et les industriels de l'agroalimentaire, qui s'achèvent bientôt, "on sait que c'est une confrontation systématique et qu'on a la tendance à la baisse des prix depuis des années",  et "le résultat à la fin c'est que c'est les prix des producteurs qui baissent", a déploré M. Le Foll. "Ce qu'on demande c'est qu'il y ait une responsabilité des acteurs de ces  négociations", a-t-il déclaré.  

Déréglementé

M. Le Foll a en outre assuré que la future loi dite "Sapin 2" contiendrait des mesures "pour que dans ces négociations soient intégrées les conséquences des prix pour les producteurs", modifiant ainsi la Loi de modernisation de l'économie, dite LME, votée en 2008 durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, et qui avait déréglementé ces négociations commerciales. Les agriculteurs en difficulté manifestent depuis plusieurs semaines pour protester contre la chute des prix de leurs productions, dans le sillage de leur forte mobilisation de l'an dernier. Leur mouvement ne s'est pas apaisé malgré la rallonge de 125 millions d'euros aux 700 millions du plan d'aide aux éleveurs, accordée en janvier par le gouvernement.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

laitier85

c'est y pas beau, quand tu penses qu'1 cigarette aujourd'hui vaut plus chère qu' un litre de lait, env 30 cents la cigarette contre 27-28 cents le litre de lait,ça saute aux yeux bon sang, y' en a 1 qui est vendu pour nourrir et l'autre pour nuire la santé,...

Buvezdulaitaplussoif

Espérons que notre "cher" ministre a plusieurs tours dans son sac, car malheureusement la grande distribution mène la danse, il faudrait que les producteurs vivent normalement comme n'importe quel citoyens , si rien est fait poleemploi sera la plus grande entreprise nationale car derrière chaque agriculteur il y a 10 personnes à vivre......c'est la dérive totale..... je dis aurevoir monsieur le president......

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier