Un cas de FCO dans l'Allier, vaccination obligatoire pour 5 départements

Un cas de FCO dans l'Allier, vaccination obligatoire pour 5 départements

Un cas de FCO (Fièvre catarrhale ovine), maladie animale virale guérissable et non transmissible à l'homme, a été détecté et confirmé lundi sur un bovin introduit récemment dans un élevagede l'Allier, a annoncé mardi la préfecture. Mercredi, le ministère de l'Agriculture a imposé la vaccination des ruminants de 5 départements, selon arrêté publié au journal officiel (JO).

Il s'agit du "premier cas de sérotype 4 détecté en France continentale", tandis qu'en Corse on compte actuellement "193 foyers" de ce même sérotype, précise le communiqué de la préfecture. La FCO ou maladie de la langue bleue compte 27 sérotypes différents. La France continentale n'était jusqu'alors touchée que par le sérotype 8, largement présent depuis 2015. La Corse est également touchée par les sérotypes 1, 2, 4 et 16, plus dangereux, et procède à des vaccinations systématiques de son cheptel. Afin de limiter la diffusion de la maladie, plusieurs mesures ont été prises par les autorités sanitaires, concernant en priorité "l'élevage d'origine du bovin, situé en Haute-Savoie". Dans l'Allier, l'animal concerné a été "euthanasié" et le reste du cheptel "mis en quarantaine". Il fera "l'objet d'analyses complémentaires (une centaine de prélèvements sanguins au sein du cheptel) pour déceler une éventuelle diffusion du virus dans l'élevage", précise encore la préfecture.  

Sur ce dossier, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation réalise actuellement une analyse de la situation: "le CNOPSAV (Conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale) a été convoqué" ce jeudi "pour faire un point de la situation et décider des mesures de maîtrise sanitaire" à prendre. Transmise par des insectes vecteurs du type culicoïdes (moucherons), la FCO est strictement animale et touche les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages. Elle n'affecte pas l'homme et n'a aucune incidence sur la qualité des denrées (viande, lait, etc) mais ferme cependant les portes de certains pays à l'exportation des viandes françaises, venant s'ajouter à la crise que connaît déjà le secteur de l'élevage bovin français.

Dans un arrêté publié au JO ce jeudi, le ministère de l'agriculture impose la vaccination des ruminants dans 5 départements correspondant à la "zone de protection" : Haute-Savoie, Savoie, Ain, Doubs et Jura. Sept départements vont être placés en "zone de surveillance" : Hautes-Alpes, Côte-d'Or, Isère, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Territoire de Belfort.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 13

pedro71

Exiger la vaccination obligatoire de la FCO c'est comme un moyen donner aux laboratoires pharmaceutiques et consorts de se donner du travail et de développer son activité commerciale. Les éleveurs sont considérés comme des moins que rien, auxquels ont portent aucun respect!!!Derrière la grande famille des éleveurs, il y a des hommes, femmes et enfants... On demande de vacciner une vache pour une piqure de moustique, c'est cela l'écologie en France???
Quelle belle honte!!!

beberino

c est honteux cette mafia qui reigne !!!,
- les dsv qui joue au coowboy avec les virus, qui détraquent tout les marcher et qui font le jeux de l etat en massacrant les quelques eleveurs qui reste
-et cette mafia de la viande qui ont cree un monopole et qui sont devenu les décideurs du cour de nos bettes (toujours a la baisse bien entendu!!) notre chère bigard!!!!
JUSQU A OU CA VA DURRER ???

beberino

y en a qui vont finir au bout d une corde et ca sera pas un suicide mais des hommicides

ahahahahahah

moi j'ai vu des éleveurs pleurer en hiver parce qu'il on vacciné durant l'été 2008....et leur véto ( "normal, pas écolo") partage en parti leurs opinions!

fairytales

attention normalement apres la fco on a droit a des foyers de grippe aviaire ...bonne chance a tous

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier