Un loup abattu dans la Marne

Un loup abattu dans la Marne

Le cadavre d'un loup abattu par arme à feu a été découvert vendredi par un chasseur sur le domaine de la commune de Coole (Marne), a indiqué lundi la préfecture de la Marne

Le cadavre de l'animal, un loup mâle adulte dont la mort par balle remonte à plusieurs jours, a été pris en charge par les équipes de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) qui vont procéder à des analyses complémentaires pour en déterminer l'origine, a-t-on précisé à la préfecture.

Une enquête des agents de l'ONCFS est en cours pour identifier l'auteur du coup de feu qui risque une peine d'amende pour l'abattage illégal d'un animal d'espèce protégée.

En septembre dernier, un loup avait été photographié par les services de l'ONCFS de Haute-Marne près de la commune de Nully-Trémilly, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Coole.

Des pièges photographiques avaient été disposés dans le secteur après les nombreuses attaques dans des exploitations frontalières aux départements de la Haute-Marne et de l'Aube et des tirs de défense contre les prédateurs avaient été autorisés par les préfectures.

Les deux départements ont subi depuis fin mai 2013 plus d'une vingtaine d'attaques de troupeaux occasionnant la mort par égorgement ou par euthanasie à la suite de blessures graves d'une centaine d'ovins.

Trois loups, dont un couple qui a donné naissance cet été à des louveteaux, ont été identifiés depuis avril 2011 dans le massif forestier des Vosges, distant d'une centaine de kilomètres du lieu des attaques en Champagne.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 12

polos10

le loup ne vas pas rester longtempen plaine cerealiere peu de troupeau pour se nourrir rejoidre les ville la nourriture sera les poubelles les humains???? la france manque d argent mai pour le loup ca a couter entre 7 et 10 millions conbien les resto du coeur font de repas::::::

GR26

Nos dirigeants mentent et nous cachent la vérité depuis 1987, date à laquelle un loup est tué dans le Mercantour et identifié en laboratoire. En 1992 avec le décret qui le protège on continue le mensonge jusqu'en mai 1993 (TERRE SAUVAGE annonce "Bienvenue au loup", Voir article sur Marianne, et "le loup est revenu", livre d'Anne VALLAEYS, ) On a évité ainsi toute discussion, au bon vouloir de technocrates écolos tout puissants mais incompétents, qui ont œuvré à son retour.

Combien d'éleveurs auront renoncé à leur métier ou se seront suicidés avant que nos responsables réagissent.
J'ai bien connu une voisine qui a raconté après le retour du loup, à mon père (actuellement agé de 102 ans), comment son père avait été attaqué un soir sur le pas de sa porte, en montagne, et sauvé par l'aide de sa femme. Je n'ai aucun doute sur ce récit, et je ne plaindrai pas des parents écolos qui auront soutenu sa réintroduction si leur enfant est atteint un jour, ou au moins, j'espère que ses parents ne seront pas de ceux qui s'y opposent résolument, car cela viendra un jour, quand il n'y aura plus de troupeaux à attaquer, faute d'éleveurs.
Combien de profiteurs ont profité ensuite de l'occasion pour obtenir une "bonne place", ou en faire profiter amis, etc, je n'ose pas y penser! C'est moins lucratif, mais moins risqué que l'évasion fiscale, ou les détournements d'argent public, mais quel gâchis d'argent public!

manu1.0

j'espère que le tireur reste inconnu...sinon, la première action à entreprendre pour la profession agricole sera de le défendre et ensuite de lui décerner le mérite agricole (Il le méritera largement autant que certains récipiendaires) pour service rendu à la profession.

narthex

@ averonet: entièrement d'accord, on pourrait arrêter de refiler des milliards au banquiers qui nous foutent dedans où aux industriels qui délocalisent deux ans après avoir toucher le pactole.......oui il faudra prioriser.....par exemple et plus à notre niveau ,chez mes parents en Hte Savoie les agris touchent une prime pour "rendre les abords des exploitations plus agréable visuellement"...... comme vous dites il faut prioriser.....

Averonet

je propose d'affecter les budgets consacrés au loups et aux Ours à l'aide aux enfants malades ou mal nourris chez nous ou dans des pays pauvres.
Ne me dites pas qu'on ne doit pas tout mélanger...on ne peut pas mettre des budgets publics partout. Il faudra bien prioriser un jour ou l'autre.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires