[Vidéo] Directive nitrate : « Une double peine » pour la FNPL

Anne Sophie Lesage

[Vidéo] Directive nitrate : « Une double peine » pour la FNPL

A quelques jours du Space, qui s’ouvrira à Rennes mardi prochain,la FNPL fait le point sur les dossiers laitiers en cours. Au cœur de leurs préoccupations, la nouvelle directive nitrate.

36.000 exploitations, dont une majorité d’éleveurs, sont concernées par la cinquième et nouvelle directive nitrate. Anne-Marie Bonneau, secrétaire générale de la FNPL, précise que « les éleveurs la ressente comme une double peine, car elle implique deux nouvelles difficultés. »  En effet, il est question d’élargir de 4.000 communes la zone vulnérable mais aussi de mettre en place un calendrier d’épandage unique sur toute la France.

L’extension de la zone suscite des questions pour la FNPL, « on ne comprends pas ce qui a motivé l’extension de cette zone » Concernant le calendrier d’épandage national, la FNPL estime que dans certains pays la mise en place d’un calendrier généralisé ne pose pas de problème car il n’y a que peu de différences à prendre en compte d’une région à une autre. Mais selon Marie-Thérèse Bonneau, en France il est possible qu’il gèle dans une région et pas ailleurs « comment voulez-vous qu’un agriculteur comprenne qu’il ne peut pas fertiliser ses sols sur son exploitation qui est en pleine pousse, cela parce qu’il gèle au nord du pays ?  Ce calendrier national impliquera également de nouveaux investissements pour augmenter la capacité de stockage des effluents afin de respecter les contraintes. « Du jour au lendemain les agriculteurs ne sont plus aux normes » explique-t-elle.

Marie-Thérèse Bonneau rappelle que la directive nitrate a pour objet de restaurer la qualité de l’eau. « Dans certaines régions cette qualité a considérablement augmenté mais ces dernières restent classées en zone vulnérable » avant d’insister « c’est incompréhensible ! » Pour la FNPL, la nouvelle directive nitrate intervient comme « un poids supplémentaire sur l’élevage » et propose que le gouvernement s’oriente sur une obligation de résultats au lieu d’une obligation de moyens.

 

Publié par Anne Sophie Lesage

Sur le même sujet

Commentaires 8

fab29

Il faudrait surtout penser a ne pas dire n importe quoi egalement..."moi"tu ferai comment pour résorber l azote naturellement produite par les animaux.?

BANANE381

la première ferme des milles vaches va prochainement débuté son activité, l'avenir est tracé, il en faut d'autres, pour cela il faut éradiquer les exploitations traditionnelles en les affligeant de normes drastiques et favoriser l'élevage laitier industriel ( le bien être animal une vraie catastrophe,les pauvres vaches ne voient plus un brin d'herbe, concentration exorbitante de déjections dégradant la qualité de l'air dans l'environnement de pareilles exploitations etc ...)l'administration et nos politiques travaillent dans le but d'assurer les bénéfices des quelques personnes détenant la puissance financière de ce monde

@moi

mais enfin tout va bien , le producteur laitier dois bosser comme une brute avec une simplification administrative abracabrantesque pour gagner une misere , afin que le reste de la population puisse en travailler que 35h , et payer la nourriture peu chere afin de profiter de leur temps libre, alors toi paysan tais toi et bosses en silence que les "citadins ruraux" puissent profiter de leurs temps tres libre

Daniel71

Comme d'habitude,il suffirait que personne ne suive les "ordres" pour qu'on ne soit pas emmerdé,mais comme la plupart des agriculteurs ont peur de tout,les bureaucrates ont un bel avenir devant eux....... Si tout le monde avait été raisonnable sur les épandages d'effluents,nous n'en serions pas là !!! mais comme le bon sens paysan a pratiquement disparu,on en arrive à toutes ces conneries pondues par des incompétents

pietin 113

pourquoi augmenter les capacitees de stockage?
MIEUX VAUT ADAPTER LES CHEPTELS AUX CAPACITE EXISTANTES;
Cela risque seulement de faire baisser les volumes et augmenter le prix de vente,faudrait il encore que le syndicat majoritaire garant de la surproduction et des prix bas,presente et accepte les choses sous cet angle!


Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires