Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 3

numéro6

@lachevrevache "les gens qui savent"sont avant tout les éleveurs ovins viande fidèle à cette production depuis 20 ou 30 ans ayant fait les bons choix pour vivre de leur métier malgré des cours très bas avec peu de soutien de la P A C et ceci dans l'indifférence générale.
Pour avancer il faut prendre des risques mais bien sur de façon raisonnée et progressive.
L'ovin viande offre la possibilité d'etre plus économe en investissement batiment et cheptel et permet un retour rapide sur ce dernier.
En France nous produisons à peine 40% de la consommation nationale,le marché est loin d'etre saturé tout en étant porteur.S'il y a un risque c'est celui de perdre encore un peu plus de part de marché qui nous marginaliserai.
Il faut s'en préoccuper sérieusement avant que les broussailles n'envahissent les nombreux territoires où seule la production ovin viande est possible.

lachevrevache

enfin une production où les exploitants vont pouvoir se rémunérer correctement alors? Ne lancez pas trop de monde dans cette production, à coups de rêves avec investissements lourds "parce que le marché est porteur, vas-y! Ose! Prends des risques!" pour qu'ils se retrouvent comme les autres la corde au cou, et sans bénèf. au bout du compte, parce que suivant scrupuleusement les conseils des "gens qui savent", et, eux, sont payés, ils mettront tous en même temps sur le marché, une production trop importante pour assurer des prix rémunérateurs au kilo, comme pour le porc, le poulet, le lait, le boeuf, le blé, etc... C'est la même comédie depuis des générations, méfiez vous les jeunes! Et surtout, investissez progressivement au fur et à mesure que l'argent rentre, et restez INDEPENDANTS!!!

numéro6

l'analyse est juste.En Aveyron,depuis plusieurs années nous communiquons fortement et positivement sur la filière auprès des lycées,des techniciens chambre d'agriculture,des médias...
Nous travaillons également à proposer de la viande d'agneau surgelé en démarche label et standard en petite portion facile à cuisiner.Améliorons la technicité,la gestion,la communication et adaptons-nous aux nouveaux modes de consommation,telle est la clé de notre avenir.
Allons de l'avant,nous avons les cartes en main.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier