Arsoé de Bretagne : Des logiciels agricoles disponibles sur des smartphones

Franck Mechekour

« Avec les organismes d'élevage bretons et Agrael, nous comptons embrayer le mouvement des technologies actuelles pour simplifier l'utilisation des logiciels utilisés en agriculture », explique Daniel Trocmé, responsable système d'informations de l'Arsoé de Bretagne. Les téléphones de troisième génération ou smartphone offrent justement cette possibilité. Ils cumulent les fonctions de téléphone mobile et d'ordinateur de poche. « Ils ont un écran plus grand et tactile. Ils sont équipés de processeurs puissants et de beaucoup de mémoire. » Un logiciel mobile « doit être très réactif et ne pas nécessiter de formation particulière ».

Les organismes d'élevage bretons développent, grâce à cette technologie, une nouvelle version du portail de services Agranet. Les premiers services prototypés pour être tactiles sont la notification de naissance et de sortie des bovins. Les autres services : demande d'insémination, résultats de contrôle laitier, commandes de boucles, saisie du registre sanitaire, etc. suivent le même mouvement. La version mobile (utilisable sur un Pocket PC) est sortie en 2007. La génération mobile et tactile devrait être présentée cette année au Space. « La version tactile du logiciel permet une navigation beaucoup plus guidée. On arrive plus vite à un résultat parce qu'il n'y a qu'une question simple par écran ce qui limite les hésitations. »

L'intérêt des appareils technologiquement très élaborés comme les téléphones 3 G est qu'ils s'adressent à tout public et non pas aux seuls technophiles. (DR)

L'intérêt des appareils technologiquement très élaborés comme les téléphones 3 G est qu'ils s'adressent à tout public et non pas aux seuls technophiles. (DR)

Source Réussir Lait Elevage Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires