Aux Pays-Bas : Un fonds sanitaire pour l'élevage laitier et des éleveurs tournés vers l'avenir

Sandra Roupnel

Un fonds sanitaire pour l'élevage laitier a été créé suite aux crises de peste porcine et de fièvre aphteuse. Le fonds —3,2 millions d'euros en 2007— est financé sur la cotisation interprofessionnelle dont les deux tiers (soit 8 c) sont payés par les producteurs, un tiers par l'industrie. Le système responsabilise les éleveurs tout en plafonnant cette responsabilisation : en cas de crise très grave, si le fonds est insuffisant, l'État se porte garant auprès des organismes financiers prêtant l'argent nécessaire à l'interprofession laitière. La cotisation interprofessionnelle sert également à financer la recherche, la promotion et l'information.

Par ailleurs, depuis trois ans, il existe aux Pays-Bas une « académie des éleveurs laitiers », dont le but est d'accélérer l'innovation dans les exploitations et de permettre à chacun de trouver des solutions adaptées à sa situation. Fini le modèle unique ! 1500 éleveurs participent aux activités qui sont variées : cafés laitiers, ateliers, visites, voyages… L'académie propose des thèmes interrégionaux et permet donc aux éleveurs de différentes régions de se rencontrer. Autre originalité, les éleveurs sont acteurs des connaissances : ils animent eux-mêmes les cafés laitiers, « coachent » d'autres éleveurs… La contribution annuelle de base est de 100 euros. L'interprofession participe à son financement à hauteur de 1,5 million d'euros par an.

Source Réussir Lait Elevage Mai 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires