Bilan de santé de la PAC : Les déshydrateurs font part de leur inquiétude

Sandra Roupnel

La Commission intersyndicale des déshydrateurs européens (Cide) s'inquiète de l'éventuel
transfert, en 2011, de l'aide à la déshydratation des fourrages vers le régime de paiement
unique des agriculteurs.
Un tel transfert aboutirait à une réduction ou même à la disparition des apports de matières
premières aux usines de séchage, selon la Cide, qui plaide pour le maintien de l'organisation
actuelle jusqu'en 2013 et une révision « sereine » après 2013.
Coop de France déshydratation souligne de son côté que « l'aide à la luzerne déshydratée,
qui coûte 118 millions d'euros à l'Europe, soit 0,2 % du budget, est largement justifiée par
les nombreux services rendus par cette plante à l'environnement ».



Coop de France déshydratation défend les atouts environnementaux de la luzerne. (C. Pruilh)

Coop de France déshydratation défend les atouts environnementaux de la luzerne. (C. Pruilh)

Atouts environnementaux

La luzerne est à la fois source de pollen pour les abeilles, protectrice des captages d'eau,
facteur de biodiversité.. et elle a des besoins limités en engrais. Autant d'atouts défendus par
Coop de France déshydratation.

Source Réussir Lait Elevage Juillet-Août 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires