Coopérative : Terrena réclame une hausse des prix des produits carnés

La coopérative Terrena, un des grands groupes agroalimentaires français, milite pour que les industriels augmentent les prix des produits alimentaires, notamment d'élevage, dans les mois à venir, pour répercuter la flambée du cours des céréales.

« Nous ne sommes toujours pas arrivés à faire passer la hausse des prix des céréales sur les prix de nos produits », a estimé Alain Guillemin, le directeur général du groupe (marque Paysan Breton, Douce France, Gastronome, Gamm Vert...), en présentant les résultats 2010 de l'entreprise.

« Sur la volaille, nous avons réussi à faire passer une hausse de 5,33% en moyenne, alors que globalement il faudrait passer 18% » pour préserver la marge des éleveurs et des industriels, a-t-il déclaré, expliquant que « 65% du prix d'un poulet, c'est les céréales », et que les prix de celles-ci ont doublé depuis la mi-2010.

« Sur le porc, le lait, les bovins, il y a besoin d'une hausse des prix de vente en grandes surfaces », a renchéri le président de la coopérative Hubert Garaud, d'autant que selon lui, le prix des céréales ne peut pas être considéré aujourd'hui comme excessif. « Il est au niveau qu'il faut pour rémunérer correctement les producteurs », a-t-il souligné.

Issue du regroupement de plusieurs coopératives de l'ouest de la France, Terrena regroupe 22.000 agriculteurs adhérents et emploie près de 11.900 salariés. En 2010, le groupe a réalisé un chiffre d'affaire consolidé de 3,871 milliards d'euros, en progression de 11% à cause de la hausse des céréales.

Malgré cette hausse, le résultat opérationnel a baissé de plus de 30% à
14,1 millions d'euros, « du fait de l'incapacité à répercuter en totalité la hausse des coûts de production aux clients en aval », selon la coopérative.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires