Danone : accord de tous les éleveurs sur le nouveau calcul des prix du lait

 Danone : accord de tous les éleveurs sur le nouveau calcul des prix du lait

Danone a annoncé mardi que tous les éleveurs français fournissant ses usines avaient signé un accord pour revoir le calcul des prix du lait en y intégrant les coûts de production, afin de limiter la volatilité.

"Nous avons trouvé un accord avec l'ensemble des organisations de producteurs (OP): 100% des producteurs qui ont donné mandat aux OP vont bénéficier de ces nouvelles formules de prix", soit plus de 2.200 éleveurs, a indiqué à l'AFP la directrice lait de Danone Produits Frais France, Sophie Godet Morisseau. En février 2016, cinq organisations de producteurs avaient signé cet accord, soit 2.000 éleveurs, mais il restait à en convaincre une sixième basée dans le sud-ouest. "Nous nous sommes mis d'accord avec les organisations de producteurs sur une nouvelle formule de prix, pour une part reposant sur les indicateurs de marché, qui vont continuer à évoluer dans le temps, et une deuxième partie basée sur les coûts de production", a expliqué Mme Godet Morisseau.

Lutter contre la volatilité

"Nous allons progressivement augmenter la partie prenant en compte les coûts de production pour qu'elle soit l'équivalent au bout de cinq ans, de celle calculée sur le marché". Le concept de cette nouvelle formule de prix doit permettre de "lutter contre la volatilité des prix du lait car on est
convaincu qu'elle est structurelle", a-t-elle assuré. Cet accord permet également d'"ajuster le volume de la collecte aux besoins des usines", sans toutefois "casser la dynamique laitière", selon le groupe. Il s'agira par exemple de ne pas ré-allouer les volumes de production d'éleveurs qui passeraient au bio ou qui partiraient à la retraite. Les organisations de producteurs qui avaient déjà signé le contrat il y a un an se sont engagés sur une baisse de 2% des volumes en 2016, et la baisse sera dans "la même lignée" en 2017.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires