Dossier Entremont : Coop de France dénonce les pressions de Lactalis

SC

Coop de France, qui regroupe le mouvement coopératif agricole français, dénonce les « pressions » exercé par le groupe privé Lactalis pour empêcher le rapprochement entre Entremont et la coopérative Sodiaal.

D'après Coop de France, depuis le début des discussions, le groupe Lactalis userait de tous les moyens pour contrer l'émergence du pôle coopératif laitier Entremont Sodiaal. «Les démarches faites par Lactalis auprès des livreurs d'Entremont assorties d'importantes promesses financières ou ses pressions auprès des pouvoirs publics, démontrent le refus de Lactalis de voir émerger un groupe coopératif concurrent, qui l'empêcherait de dicter unilatéralement ses conditions aux producteurs de lait » estime Coop de France dans un communiqué.

Coop de France prêche pour un mariage d'Entremont avec le groupe coopératif Sodiaal, qui, d'après elle, donnera aux livreurs de lait à Entremont « l'occasion unique de devenir propriétaires de leurs usines, exerçant ainsi un pouvoir économique concret, durable et géographiquement équilibré entre bassins de production».

Coop de France en appelle à Nicolas Sarkozy, pour « encourager l'organisation économique des agriculteurs et soutenir ceux qui s'engagent dans des outils industriels de valorisation de leurs productions en fixant de la valeur ajoutée et des emplois dans les territoires ».


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires