Entreprise du machinisme agricole : Le constructeur chinois Yto investit en Champagne Ardennes

Ludovic Vimond

Le leader des tracteurs chinois vient de reprendre l'ancienne usine McCormick de Saint-Dizier, en liquidation depuis le 7 décembre 2010.
Par cette acquisition, Yto pourra élargir sa gamme de transmissions semi-powershift et powershift. D'ici 2015, Yto entend engager 17 millions d'euros pour investir dans une chaîne d'assemblage de tracteurs et dans un centre de recherche et développement. Ce dernier permettra au tractoriste chinois de proposer sur le marché européen des produits satisfaisant les critères locaux. De quoi occuper les 210 salariés conservés dans le rachat.

Source Réussir Lait Avril 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires