Etats généraux sanitaires : Un débat sur l'administration d'anesthésiants par l'éleveur pour l'écornage des veaux

Amélie Villette

L'écornage des veaux, d'après les recommandations européennes sur lesquelles s'appuie la conditionnalité des aides, doit se faire avant 4 semaines, ou sous anesthésie entre 4 et 8 semaines. Mais il y a un écart certain entre la loi et la pratique.
D'après une enquête de l'Institut de l'élevage, menée en 2009 auprès de 300 éleveurs laitiers, 90 % des vaches laitières sont écornées, la plupart par cautérisation (80 %). Or 97 % des éleveurs écornent entre 1 et 2 mois, mais très rares sont ceux qui ont recours à l'anesthésie. En effet, en France, seuls les vétérinaires sont habilités à administrer un anesthésiant. Les éleveurs sont donc freinés par le surcoût occasionné par l'intervention du praticien.
Pourtant, certains pays, comme la Suisse, ont autorisé avec succès leurs éleveurs à administrer des anesthésiants sous la prescription du vétérinaire, leurs permettant ainsi de jouer le rôle d'infirmiers auprès des animeaux. Cette question devait être débattue en France lors des Etats généraux sanitaires qui devaient avoir lieu en janvier 2010.

Un essai concluant

L'écornage des veaux sous anesthésie est pratiqué à la station expérimentale de Mauron, en Bretagne. L'ensemble d'un lot est écorné le même jour, au moment du sevrage. Le veau, bloqué au cornadis après la distribution de concentré, reçoit une injection intramusculaire d'un sédatif délivré sous ordonnance vétérinaire.
Cinq minutes plus tard, maintenu à l'aide d'un licol, il est écorné, puis renvoyé sur l'aire paillée où il s'endort quelques heures. À son réveil, il revient naturellement au cornadis. Deux personnes sont nécessaires et peuvent écorner 10 à 12 veaux en une heure. Le coût est de 1 à 1,50 € par veau.

Source Réussir Lait Elevage Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires