Fin 2009 : La collecte laitière reste déprimée

Au cours des mois d'octobre et novembre 2009, la collecte laitière continue de baisser. La France devrait terminer sa campagne 2009/2010 en sous-réalisation record fin mars 2010.

Au mois d'octobre 2009, les livraisons de lait de vache ont reculé de 2,8 % par rapport à octobre 2008. Confrontée à un prix dégradé, la production de lait reste faible. La distribution d'aliments concentrés est réduite en raison du prix d'achat qui est toujours élevé. «Tous ces éléments défavorables pourraient entraîner une accélération des arrêts d'activité» estime le service statistique du ministère.

En cumul depuis le début de la campagne, le niveau de la collecte de lait corrigée de la matière grasse calculé fin octobre 2009, recule de 2,7 % par rapport à la campagne précédente. Fin octobre 2009, le déficit estimé se situerait au-delà de 930 milliers de tonnes sous le niveau de la référence nationale (sans compter la réévaluation supplémentaire de 1 % du quota décidé par la France).

Et selon les derniers sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, la collecte laitière reste fragile en novembre 2009 : elle afficherait une nouvelle baisse de 1,7 %, par rapport à novembre 2008.

Dans les principaux pays producteurs de lait de l'Union européenne, la production laitière reste dynamique. Avec une croissance maîtrisée, l'Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas devraient respecter leur quota. La collecte se stabilise au Royaume-Uni alors qu'elle chute en Irlande.


Source d'après Agreste Conjoncture Lait déc.2009

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires