Gazole non routier : La fin du fioul pour le 1er janvier 2012

Michel Portier

Il vous reste jusqu'à fin décembre 2011 pour liquider votre stock de fioul et vous préparer à l'utilisation du gazole non routier.

Dans un premier temps annoncé pour le 1er janvier 2011, le remplacement du fioul domestique par le gazole « non routier » pour les tracteurs et automoteurs agricoles(1) devrait finalement être repoussé d'un an, au 1er janvier 2012(2). Ce délai supplémentaire ne doit toutefois pas être une raison pour continuer à utiliser du fioul une année de plus. « L'objectif, c'est de mettre à profit ce report pour vider les cuves de fioul et les nettoyer pour accueillir le gazole non routier », considère Philippe Van Kempen, chef du service agroéquipement du Bureau de coordination du machinisme agricole. Du fait de sa composition intégrant 7 % d'esters méthyliques d'acides gras (biocarburants), le gazole non routier a un pouvoir détergent supérieur à celui du fioul, ce qui pourrait remettre en suspension les dépôts accumulés sur les parois et le fond de la cuve.
Outre le nettoyage des cuves, l'intégration des esters méthyliques implique de revoir la stratégie de stockage du carburant. Le pétrolier Total recommande notamment de maintenir le plein des réservoirs autant que possible afin de limiter la condensation. Une purge régulière des cuves et réservoirs permettra l'évacuation de l'eau de condensation. Le pétrolier va même jusqu'à préconiser un nettoyage complet des cuves par un professionnel au moins tous les dix ans. L'utilisation d'un système de filtration en sortie de cuve et un changement de filtre plus régulier sur les tracteurs devraient déjà vous prémunir de pas mal d'ennuis.

Les livraisons de carburant devraient se multiplier avec l'arrivée du gazole non routier. (S. Leitenberger)

Les livraisons de carburant devraient se multiplier avec l'arrivée du gazole non routier. (S. Leitenberger)

Les deux versions de gazole compliquent le stockage

La multiplication des livraisons s'imposera également avec la commercialisation de deux versions de gazole non routier selon les saisons : un gazole d'été résistant à zéro degré (disponible d'avril à octobre) et un gazole d'hiver tolérant -15 °C. La gestion des stocks de carburant risque de devenir une préoccupation supplémentaire sur les exploitations. La stabilité du prix du gazole devrait toutefois faciliter les prises de commandes, contrairement au fioul dont le prix est très dépendant de la demande. Quant au tarif du gazole non routier, les pétroliers ne s'avancent pas pour l'instant. « En considérant que le tarif du gazole détaxé est très proche de celui du fioul, il n'y a pas de raison d'avoir une forte inflation avec l'arrivée du gazole non routier », estime Philippe Van Kempen.

Source Réussir Lait Octobre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires