Hausse du quota laitier : priorité aux « petits producteurs »

MB

Hausse du quota laitier : priorité aux « petits producteurs »

L’arrêté publié jeudi au Journal Officiel par le ministère de l’Agriculture a pour objectif de favoriser les « petits producteurs » dans le cadre de la réglementation communautaire.

Jeudi a été publié au Journal Officiel un arrêté du 5 août 2013 par le ministère de l’Agriculture concernant l’attribution de la hausse du quota de production française pour la livraison des campagnes 2011-2012 à 2014-2015. Cet arrêté répond ainsi à la réglementation communautaire, puisque la hausse du quota national est répartie entre les bassins afin de favoriser les « petits producteurs », c’est-à-dire les éleveurs livrant 170.000 de lait ou moins. Les différents bassins laitiers se partageront alors 60 millions de litres, issu de la hausse du quota national, en fonction du nombre de « petits producteurs » qui ont réalisé au moins 100% de leur quota individuel lors de la campagne laitière 2012-2013. L’arrêté précise que « ces volumes sont notifiés pour chaque campagne par le directeur général de FranceAgriMer aux préfets coordonnateurs de bassin », qui « peut décider de geler tout ou partie de ces volumes (hors fonds petits producteurs) si la situation des marchés le nécessite ». Par ailleurs, le texte précise que « Ces quantités, mises à disposition des bassins, constituent un fonds dédié aux petits producteurs, strictement réservé à des attributions au profit de cette catégorie de producteurs ». Notons également que les volumes de ce fonds réservé aux « petits producteurs », qui ne seraient pas utilisés par un bassin, remonteront à la réserve nationale.

Publié par MB

Sur le même sujet

Commentaires 5

moktar

Notre ministre serait-il moins bolchévique que ses prédecesseurs des 30 dernières années ou commence t'il a voir ce que va devenir la campagne et les paysages a partir de 2015 après l'application coréenne de la super Charte des Bonnes Pratiques Agricoles par les laiteries et leurs amis.
super

3r3e

Des petits producteurs? C'est quoi ça? Il en reste encore? En France? Pourtant tout à été fait pour les supprimer! Il suffit pour cela de regarder les louanges faites pour les "Gros Troupeaux" qui dépassent 100 vaches (pourquoi diable s'arrêter à un tel chiffre, d'ailleurs): "travail" effectué par la région Centre à la demande des "professionnels" et l'aval du réseau Rosace! Mais, si de "petites structures" résistent si bien, c'est peut-être qu'elles sont plus vivables et mieux gérées que ces monstres Kolkhosiens (où c'est l'humain qui "pète les plombs").

ANEMONE302

Nos chers bureaucrates de Buxelles ou d' ailleurs ,serait-ils en train de se rendre compte de l'importance des petits producteurs dans le tissu rural? J'ai peur qu'hélas ce ne soit trop tard.

pietin 113

C'est bien de penser aux petits producteurs alors qu'ils ont déjà etes eradiques par cette politique ultra liberale .
la meme mesure prise il y a 30ans aurait changee beaucoup de choses...

cardian123

cette repartition des quotas
ça occupe bien du monde !!!

dommage qu'il n'ai rien compris
a l'elevage
on dirait des vieux cheveaux avec des licols a oeil
faire du lait sans marge et sans perspctive faut etre limite maso

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires