Isigny Sainte Mère poursuit sur la voie de l’export

Costie Pruilh - Réussir Lait Juin 2013

Isigny Sainte Mère poursuit sur la voie de l’export
Pour la coopérative laitière normande, les relais de croissance sont à l'export. © S. Leitenberger/archives

La coopérative bas-normande affiche de bons résultats et la volonté de poursuivre le développement de l’export de fromages et de poudres de lait infantiles.

110 % du quota en prix A

Pour la campagne 2013-2014, le conseil d’administration a décidé, pour répondre aux besoins en lait supplémentaire et régulier sur l’année, de nouvelles règles de paiement du lait, sur la base d’un volume de production maximum de 110 % du quota. Si la livraison mensuelle d’une exploitation dépasse 9,16 %
de son quota (110 % divisé par 12 mois), le prix des volumes au-delà de 9,16 % sera le prix beurre-poudres du Cniel – 20 euros pour 1000 litres (écart habituellement constaté entre le « vrai marché » et la cotation Cniel), à l’exception des mois de juillet, août, septembre, octobre. « Au regard de ces nouvelles dispositions, la prime d’été n’a plus lieu d’être et est donc supprimée. »

Pour 2012, l’EBE de la coopérative Isigny Sainte Mère est en hausse de 30 % et s’établit à 11,5 millions d’euros (4,7 % du CA). Les bons résultats ont permis à la coopérative de redistribuer aux 503 associés coopérateurs 13,40 euros pour 1000 litres (intérêts aux parts sociales, compléments de prix). En tout, le prix du lait moyen s’élève à 342,18 euros pour 1000 litres sur 2012. Les résultats s’expliquent par un chiffre d’affaires en hausse qui atteint plus de 246 millions d’euros. Les fabrications de fromages et des poudres infantiles sont en hausse. « Nous avons atteint notre objectif et la capacité de production maximum de la tour de séchage (20 000 t) », ont souligné Jean Schmit, président, et Daniel Delahaye, directeur général, à l’assemblée générale d’Isigny. « Ces bons résultats vont permettre à l’entreprise de préparer l’avenir. Nous avons optimisé nos capacités de transformation. Nous avons des opportunités de développement sur de nouveaux marchés. Nous arrivons donc à un nouveau cap de développement. » Un nouveau projet pour les laits infantiles est en cours de finalisation.

Des besoins de volumes pour l’après-2015

La coopérative a rappelé que les relais de croissance sont à l’export. « Le développement de nos activités aux États-Unis est important stratégiquement, car il s’agit de fromages. Les ventes vers l’Asie (38 % du CA export en 2012) vont continuer à se développer. Aujourd’hui, l’export représente 42 % du CA d’Isigny (contre 36 % en 2009). Demain, on s’oriente vers 50 %, voire plus. » Pour l’après-2015, Isigny Sainte Mère est claire : « Nous pouvons accepter des volumes supplémentaires pour 2015, mais avec une courbe de production gérée, en adéquation avec nos marchés. Je ne pense pas que beaucoup d’entreprises peuvent promettre 20 % de volumes supplémentaires payés au prix A. Nous sommes en mesure de tenir ce pari. »
Pour l’heure, la collecte est plutôt timide. Elle atteint près de 192 millions de litres (-0,5 % par rapport à 2011). La qualité du lait est correcte, sauf sur les comptages cellulaires (56 % en super A) pour lesquels la coopérative veut améliorer la situation. « En 2013, nous constatons une baisse des taux protéiques et butyreux, sans doute liée à la qualité des fourrages et aux économies de concentrés. Cela n’arrange pas notre bilan matière. Nous n’arrivons pas à reconstituer les stocks », souligne la coopérative.
425 exploitations étaient certifiées Agriconfiance en 2012, soit 90 % de la collecte. L’objectif d’Isigny est de certifier toutes les exploitations. « Tous ces efforts qualité permettront de répondre aux fortes exigences de nos clients. »

Les activités de la coopérative laitière : beurre et crème (23 % du CA), fromages (23 % du CA), poudres infantiles (38 % du CA), et autres poudres.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires