L’huile de palme n’a pas la cote pour l'alimentation des vaches laitières

Emeline Bignon . Réussir Lait Novembre 2012

L’huile de palme n’a pas la cote pour l'alimentation des vaches laitières
Fruit du palmier à huile. © Cirad/A. Rival

La société Altilis, spécialisée dans les matières grasses protégées, a réalisé une enquête auprès des laiteries sur l’arrêt de l’utilisation de palme dans la filière laitière française. « L’huile de palme en alimentation est la cible d’une double remise en cause, au niveau environnemental et en termes de santé publique », a rappelé Amandine Cabot d’Altilis. L’enquête rassemble la moitié de la collecte française en volume, dont les principaux leaders français. « Près de 60 % des entreprises de l’échantillon se disent favorables à la suppression du palme. La moitié d’entre elles est même d’ores et déjà engagée dans cette démarche en recourant à des alternatives (lin, colza) sous forme de graines extrudées, tourteaux et des sels de calcium. » Seulement  7 %  des laiteries  interrogées dans cet échantillon envisagent une rémunération du lait liée à son profil en acides gras.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires