L’OPL redoute une nouvelle crise du lait

S C

Dans un communiqué, l’OPL (organisation des producteurs de lait), s’inquiète de la hausse de la collecte de lait sur la campagne 2011/2012 et redoute un effondrement des prix.

La collecte française a augmenté de plus de 4 % en un an alors que celle de l’Europe est également en hausse de 2 % sur la même période. Une « trop forte production que le marché ne pourra pas absorber et qui risque de faire chuter les prix à la production», estime l’OPL, branche laitière de la Coordination rurale,  dans un communiqué. « La campagne en cours porte ainsi les prémices de la crise de 2009 ! » estime-t-elle.

Le syndicat dénonce cette « augmentation administrative de production sans tenir compte des besoins réels des marchés » qui, selon elle, « démontre l’absence de politique de gestion et de régulation des volumes ». 

« A vouloir produire toujours plus pour satisfaire des marchés non rentables ou pour « damer le pion » aux importations de lait de nos voisins européens, il est inévitable que la filière laitière se retrouve très vite déstabilisée » estime-t-elle.

Elle se prononce pour une régulation des volumes et pour la création d’une agence de régulation au niveau européen.

Sur le même sujet

Commentaires 12

baloum

tout les gens ne sont pas des profs de francais

Yakafokon

Le prof veut donner des leçons....
Mais il manque un "H" à son ortHographe... d:-)

steph 85500

tu te croit quoi , le prof, tu connait rien , ah si les 35heures tu connait excuse

jéjé

Je suis les idées de l'APLI, c'est la seul solution que nous avons pour vivre de notre métier; et dignement.
De telle organisation devront également être mis en place pour le porc, la viande bovine, le lait de chèvre...
CREEONS LE RAPPORT DE FORCE!

Le prof de francais.

Pas mal les fautes, le lait est en crise mais l'ortographe aussi.Bon courage mes amis.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires