L’utilisation d’antibiotiques est en hausse chez les bovins

Franck Mechekour - Réussir Lait Janvier 2012

L’utilisation d’antibiotiques  est en hausse chez les bovins
L’utilisation d’antibiotiques a augmenté de 11,2 % entre 2009 et 2010. © B. Griffoul

En 2010, toutes espèces animales confondues, le volume total des ventes d’antibiotiques (1014 tonnes) a baissé de 3,6 % par rapport à 2009 et de 23 % par rapport à 1999. Mais la prise en compte du volume de ventes a ses limites. Car « les tonnages vendus d’antibiotiques ne traduisent pas précisément l’utilisation des antibiotiques, compte tenu des différences d’activité et de posologie entre les différents antibiotiques », a rappelé Gérard Moulin, directeur de recherche de l’Anses -Agence nationale du médicament vétérinaire - , lors de son intervention le 18 novembre à la deuxième journée sur l’antibiorésistance organisée par l’Anses. Par contre, le recours à un critère d’exposition prenant en compte la posologie, la durée du traitement et l’évolution de la population d’animaux, montre que chez les bovins, l’utilisation d’antibiotiques a augmenté de près de 24 % entre 1999 et 2010, et de 11,2 % entre 2009 et 2010. L’augmentation constatée en 2010 par rapport à 2009 « est due principalement à une augmentation de l’exposition aux antibiotiques administrés par voie parentérale (injection) ». Cette hausse concerne notamment les pénicillines (+29 %), les céphalosporines de 3e et 4e générations (+25 %) et les fluoroquinolones (+23 %). L’exposition aux antibiotiques administrés par voie orale (quasiment exclusivement consommés par les veaux) est restée stable.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires