La collecte de lait de vache recule en mars 2016

La collecte de lait de vache recule en mars 2016

D’après la note de conjoncture laitière d’Agreste, la collecte de lait de vache a reculé de 1 % en mars 2016, par rapport au mois de mars 2015, après des hausses de 1,9 % en janvier et 4,9 % pour le mois de février 2016 qui comptait une journée supplémentaire. (année bissextile)

La collecte totale pour la campagne 2015/2016 a atteint un volume de 24,7 milliards de litres, soit une augmentation de 1,3% par rapport à la campagne précédente. Selon les sondages hebdomadaires de France grimer, « la collecte laitière du mois d’avril 2016 serait en retrait par rapport à celle d’avril 2015. »

A 287 €/1.000 litres en mars 2016, le prix du lait standard (38/32 g/l) est en retrait de 5,1 €/1.000 litres par rapport au mois de février 2016 et de 18,5 €/1.000 litres par rapport à mars 2015. Le prix du lait à teneurs réelles (309 €/1.000 litres) est lui en retrait de 1 €/1.000 litres par rapport au mois précédent mais si on compare ce chiffre au même mois de l’année 2015, il recule de 14,2 €/1.000 litres.

Une collecte européenne en hausse

Le taux de matière grasse est lui aussi en retrait en mars 2016 par rapport à mars 2015, il s’établit à 42,1 g/l soit une baisse de 0,8g/l. En moyenne depuis le début de la campagne, il progresse de 0,22 g/l par rapport à la campagne précédente. La part de la collecte de lait de vache bio représente 2,2 % de la collecte totale en mars 2016.

Concernant l’Europe, Agreste indique qu’en « cumul sur les deux premiers mois de l’année 2016, la collecte laitière européenne progresse de 7,4 % par rapport à 2015, mais son évolution est hétérogène d’un pays à l’autre. Elle progresse de 7,8 % en Allemagne et de 8 % en Espagne, s’accroît de plus de 10% en Pologne et reste très forte aux Pays-Bas (+18,5 %), contre 3,3 % pour la France. »

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 1

Acid

Les routiers se mobilisent pour une hypothétique baisse de salaire Pendant que les paysans se taisent faillites suicides zéro revenu , la differençe entre des moutons , ça doit être le syndrome de Stockholm, du sado masochisme , ou un vieux réflexe quand tu as été serf ça revient vite

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires