La collecte de lait reprend des couleurs

Sophie CARON

La collecte de lait reprend des couleurs

Après une période ralentie en mai et juin 2011, perturbée notamment par une sécheresse printanière, la collecte de lait de vache reprend des couleurs en juillet 2011 et augmente de plus de 8 % par rapport au mois de juillet 2010.

Les pluies relativement abondantes de l'été ont eu raison de la sécheresse printanière qui avait provoqué une baisse de la collecte laitière. Elles ont favorisé la repousse de l'herbe et par conséquent stimulé la reprise de la collecte de lait de vache. Après un fort ralentissement enregistré en mai (+ 1,5 %) et juin (+0,9%) après + 5,9 % en avril, la collecte laitière s'accroît, d'après les statistiques du ministère de l'Agriculture (Agreste) de plus de 8% en juillet 2011 par rapport à l'an passé.

 Incités par un prix du lait attractif (+ 0,04 €/litre par rapport à l'an dernier), les éleveurs maintiendraient un niveau élevé de production en août et selon les premières estimations de FranceAgriMer, la hausse de la collecte serait supérieure de 7% par rapport à août 2010.

 En cumul, d'avril à juillet 2011, la collecte de lait de vache corrigée de la matière grasse progresse de 4,2 % (+ 4,1 % sans correctif matière grasse) par rapport à la même période précédente. Fin juillet 2011, la France réduit ainsi son écart au quota de 250 milliers de tonnes par rapport au niveau atteint fin juillet 2010 (Ce calcul prend en compte la réévaluation de 1 % de la référence nationale pour la campagne en cours). La sous-réalisation estimée fin juillet 2011 se situe aux alentours de 500 milliers de tonnes.

La situation est similaire dans les pays du Nord de l'Union européenne où la collecte laitière a fortement progressé durant la période estivale. Les pluies abondantes de l'été ont notamment bénéficié à l'Irlande où la collecte progresse de 8 % en juillet 2011 par rapport à juillet 2010. D'autres pays, comme l'Allemagne ou encore le Danemark, mettent en place d'ores et déjà des mesures pour contenir l'évolution de leur production, car ils sont en situation de dépassement. En revanche, la collecte recule dans la plupart des pays du sud et de l'est de l'Union européenne.

colletce lait

Fabrication de lait conditionné en retrait

En cumul de janvier à juillet 2011, les fabrications de laits conditionnés sont en retrait de 4 % par rapport à l'an passé. Les exportations quant à elles chutent de près de 20 % par rapport à la même période précédente. A l'inverse, sur la même période, les fabrications de crème conditionnée progressent de 9 % et sont très dynamiques sur le marché extérieur.

Celles des fromages progressent de 2,1 % et les exportations augmentent de 8 % alors que les yaourts et desserts lactés restent stables à 0,8 % pour les fabrications et + 0,5 % sur le marché extérieur.

 En cumul depuis le début de l'année, les fabrications de produits laitiers industriels sont en hausse : le séchage de poudres de lait augmente de 8 % et enregistre un recul des exportations de près de 3 %. Les fabrications de matières grasses progressent de 4,5 % et les exportations de 5,4 %. Celles de poudre de lactosérum augmentent aussi (respectivement + 1,9 % et + 15,4 %) par rapport à la même période de l'an passé.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires