La FD CUMA de la Manche accompagne les groupes de désilage en réflexion... : Les désileuses automotrices en CUMA : de plus en plus d'adeptes pour cette activité.

Nathalie PIGNEROL

La FD CUMA de la Manche accompagne les groupes de désilage en réflexion... : Les désileuses automotrices en CUMA : de plus en plus d'adeptes pour cette activité.

Cette activité séduit les éleveurs qui cherchent à réduire leur temps de travail tout en maîtrisant leur coût de distribution et qui souhaitent gérer au mieux les rations.Aujourd'hui, près d'une cinquantaine de groupes ont été constitués dans le grand Ouest. Et ça marche !

La Manche n'avait jusqu'à présent que 2 CUMA de distribution de l'alimentation des bovins par désileuse mélangeuse automotrice, la 1ère en France, alors que les départements voisins : Ille et Vilaine, Orne et Mayenne ont commencé cette démarche depuis plus de 10 ans et comptent actuellement plus d'une quarantaine de machines. En 2007/2008, ce constat a amené la FD CUMA à réaliser deux journées d'information et de démonstration sur ce thème : une dans le centre et l'autre dans le sud Manche.

Des journées qui ont porté ces fruits puisque des groupes ont mené une réflexion et en avril dernier, la CUMA « Désibol » s'est créée sur la commune d'Ouville avec 8 exploitations. Encore aujourd'hui, 3 groupes réfléchissent pour lancer cette activité en CUMA. Actuellement, on sent que cette activité séduit les éleveurs qui cherchent à réduire leur temps de travail tout en maîtrisant leur coût de distribution et qui souhaitent gérer au mieux les rations.

C'est pourquoi, la FD CUMA a décidé en partenariat avec le Contrôle Laitier, la Chambre d'Agriculture et les CRDA, de reconduire cet automne des journées d'informations et de démonstrations sur le désilage en commun. Ces journées seront organisées sur tout le département. Déjà, une journée est prévue le jeudi 18 septembre 2008 à Breuville. Des invitations seront envoyées à toutes les CUMA et dans le réseau du Contrôle Laitier et des CRDA.

Rappel : Le Conseil Régional apporte une aide de l'ordre de 1 000 €/exploitation avec un minimum de 4 adhérents et un plafond de 6 adhérents pour l'investissement d'une désileuse automotrice en CUMA.

Pour tous renseignements ou informations, n'hésitez pas à contacter Nathalie Pignerol de la FD CUMA. Ce thème peut faire l'objet d'une présentation de cette activité lors de votre prochaine assemblée générale ou tout autre réunion.

Date à retenir : démonstrations et informations le 18 septembre 2008 au GAEC du Gard à BREUVILLE.

Source FD CUMA Manche

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires