Lactalis : les syndicats annoncent une " manifestation à durée indéterminée "

Anne Sophie LESAGE

Lactalis : les syndicats annoncent une " manifestation à durée indéterminée "

Les producteurs de lait du grand ouest vont manifester le 22 août devant Lactalis, pour protester contre les prix payés par le numéro un mondial du lait, jugé trop bas. La manifestation qui réunira les éleveurs de Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, est prévue pour une durée indéterminée.

Les manifestants seront entre 200 et 500 à se relayer toute la semaine devant l’usine Lactalis de Laval. « L’occupation débutera lundi et durera jusqu’à vendredi minimum... On restera jusqu’à ce qu’on obtienne des avancées significatives » a précisé Philippe Jehan, président de la FDSEA de la Mayenne. 

Les syndicats souhaitent revenir à la table des négociations avec Lactalis, pour obtenir un meilleur prix du lait. En ciblant le numéro un du secteur, ils espèrent tirer les prix des autres laiteries vers le haut. Pour Philippe Jehan, « le prix de revient est à 385€/1.000L quand Lactalis paie 256€ ». « C’est simple, on ne peut plus faire face à nos annuités ! »

Parmi les producteurs de lait, deux sentiments sont palpables pour Philippe Jehan, « certains sont révoltés et d’autres sont abattus … Soit on se bat pour notre métier soit on abandonne mais nous n’avons pas le choix ! Il faut continuer pour les jeunes en école d’agriculture. »  

Pressions

Dans un communiqué, Lactalis a déclaré avoir « à nouveau, fait le choix d’améliorer la recette laitière des producteurs de 48€/1.000L au mois d’août 2016 par rapport aux modalités d’application du contrat signé avec l’entreprise. »

Ces propos sont jugés « mensongers » et « scandaleux » par le président de la FDSEA. « Ils prennent en référence un prix européen pour dire qu’ils paient plus cher, mais ils paient 20 euros de moins que leurs concurrents. »

Certains éleveurs ont déclaré à la FDSEA avoir subi des pressions. Philippe Jehan raconte : « des producteurs ont été menacés de non-collecte par des techniciens de Lactalis » afin de décourager les éventuels manifestants. D’autres, ayant affiché des banderoles accusant Lactalis, « ont même reçu la visite d’un huissier. »

     

Sur le même sujet

Commentaires 18

LIATRIDE1691

Après le lait ce sont les rendements en céréale qui nous remettre encore plus dans le rouge il nous fallait pas ça nous éleveurs qui bossons 365 jours par an Il faut bloquer les centrales d'achat mais au plan nationale si bien on n'a plus rien à perdre. On continue pour l'amour de notre métier et de notre pays rural

angegardien49

la seule chose à faire ç'est de bloquer les centrales d'achats des GMS, IL FAUT QUE LES SUPERMARCHE ET HYPER n 'est plus rien à mettre dans leurs rayons, au niveau alimentaire!!!

49

PK prendre Lactalis en grippe? Il me semble que Lactalis voulais une gestion de la production alors que d autre laiterie avec leur quotat B innonde la production ce qui a fais chuté les prix. Mais pk certains ferment les yeux?

59

pkoi que lactalis??? il y a des laiteries qui paient 400euros??? il faut tout bloqué. mais TOUS ensemble. c'est pas une poignée qui va changer les choses. on est tous dans la merde mais ca certains se croient encore plus fort que d'autre. il serait peut etre temps de laisser tomber les étiquettes stupides un peu!!!

hetre humain

je suis d accord avec toi jacques rit ok qui es d accord

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires