Lait : Bruno Le Maire juge « inacceptables » les premiers contrats proposés

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a jugé « inacceptables » les premiers contrats laitiers proposés aux paysans, tout comme la FNPL, premier syndicat de producteurs, qui a appelé à ne pas les signer en l'état.

« J'ai lu avec attention les premiers contrats. Ce qui vous a été proposé par les industriels ne convient pas. Il faut que les industriels revoient leur copie », a déclaré le ministre lors d'une rencontre avec la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) à La Lande-d'Airou, dans la Manche.

« Je suis prêt à donner un gros coup de baguette sur les doigts des industriels qui ne respecteront pas le caractère équitable des contrats », a-t-il assuré. « Les contrats ne doivent pas être un instrument d'asservissement », a insisté le ministre relevant qu'il est « tout à fait inacceptable que certains contrats remettent en cause par exemple le droit d'association syndicale ».

Entrée en vigueur ce vendredi avec pour objectif affiché de contribuer à la sécurisation des revenus des paysans, la contractualisation entre les producteurs et les premiers acheteurs est l'une des mesures phares prévues par la Loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche, votée l'été dernier.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires