Lait : Lactalis échoue à condamner la Confédération paysanne

d'après AFP

Le groupe laitier Lactalis a été débouté mercredi par le TGI de Saint-Etienne de sa demande de condamnation de la Confédération paysanne à la suite du blocage d'une de ses usines de la Loire, en août 2009.

Dans son jugement, le tribunal déboute la société « de l'ensemble de ses demandes » et « la condamne à payer à la Confédération paysanne de la Loire et à Philippe Marquet (son secrétaire général d'alors, ndlr) la somme globale de 1.500 euros » au titre des frais de justice.

Les magistrats ont certes estimé que « le blocage du site, tant au niveau de ses entrées que ses sorties, est démontré », mais n'ont pas retenu de faute à l'encontre de la Confédération paysanne, ni de son secrétaire général de l'époque, soulignant qu'« aucune dégradation ou destruction n'a été à déplorer ».
Lors de l'audience du 1er juin 2011, l'avocate de Lactalis avait réclamé plus de 14.000 euros de dommages et intérêts à la Confédération paysanne et à Philippe Marquet pour le blocage, le 17 août 2009, de son usine d'Andrézieux-Bouthéon.

Cette somme correspondait notamment, selon elle, aux salaires versés au personnel qui n'avait pas pu travailler du fait de la présence d'une soixantaine d'agriculteurs devant l'entrée du site, sur fond de conflit pour obtenir une augmentation du prix du lait payé par les transformateurs.

Publié par d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires