Lait : Les coopératives doivent conquérir le monde

Les coopératives laitières françaises doivent se lancer à la conquête des marchés mondiaux pour assurer leur survie, a déclaré Dominique Chargé, président de la Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL).

Dans les prochaines années, la filière va connaître une profonde mutation avec la fin des quotas laitiers en 2015 et une forte volatilité attendue des prix des matières premières agricoles.

« La filière doit adopter une attitude conquérante et se doter d'une stratégie en conséquence », a lancé M. Chargé devant les coopératives réunies pour leur assemblée générale annuelle. « Faute de quoi, le statu quo la fera se replier sur elle-même et la conduira inéluctablement vers un déclin », a-t-il ajouté.

Le responsable de la FNCL a cité plusieurs pistes

M. Chargé a mis en avant la nécessité d'améliorer la productivité des exploitations, autrement dit réduire les coûts de production pour être plus compétitif, en faisant référence à l'Allemagne. Les importations en France de lait allemand pour la consommation et la fabrication d'emmental sont « passées du stade conjoncturel à l'état structurel ».

M. Chargé a aussi évoqué le « retard » des opérateurs français qui peinent à se regrouper pour atteindre une « taille critique », contrairement à leurs concurrents européens.

Il a plaidé enfin pour l'élaboration de « partenariats » entre coopératives et l'élaboration de stratégies de développement international et à l'export.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires