Lait : les négociations sur les contrats avancent sauf chez Lactalis

Lait : les négociations sur les contrats avancent sauf chez Lactalis

Les négociations pour la mise en place de contrats entre producteurs et industriels dans la filière lait avancent sauf chez Lactalis où les discussions sont "difficiles", assure la fédération nationale des producteurs de lait (FNPL).

"Les négociations avancent tranquillement", a déclaré Henri Brichart, président de la FNPL lors d'une conférence de presse.  Des sociétés agroalimentaires comme Danone et Senoble ont signé des accords, a-t-il ajouté, tandis que d'autres industriels comme Bel et Bongrain poursuivent les discussions. En revanche chez Lactalis, les négociations sont "difficiles", a-t-il reconnu.

"Nous avons du mal à le comprendre", a ajouté M. Brichart. Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, leader mondial des produits laitiers, est "un dirigeant jeune mais pourtant dans ses relations avec les producteurs, nous avons l'impression de revenir au siècle dernier" quand s'exerçait "une forme de paternalisme", a poursuivi le patron de la FNPL.

Dans la perspective de la fin des quotas laitiers en 2015, le gouvernement français a imposé la signature d'un contrat entre les industriels et leurs fournisseurs que sont les producteurs de lait. L'objectif est de sécuriser les revenus des paysans, secoués en 2009 et 2010 par des crises à répétition en raison d'une baisse des prix du lait.

Comment se déroule la mise en place des contrats avec votre laiterie ? Échangez sur notre Forum !

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

GNRVPAS

oui ceux qui sont prêt des usines, et les autres ,
petits, loin en zone de montagne
c'est pour la coop SAMU laitier?
demain c'est peut etre ton tour

baoby

demander a BRICHART de comprendre le triple prix de sodial et de laisser les producteurs de lactalis en paix (FNPL EF FDSEA controler toutes les coperatives qui ne renumere pas leurs producteureS aux prix CRIEL

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires