Lait : Les producteurs appellent les industriels à négocier

Les producteurs de lait ont appelé vendredi les industriels à la reprise des négociations, après l'échec de l'interprofession à s'entendre depuis juin sur les prix du lait livré de juillet à septembre, évoquant de nouvelles actions de protestation.

« Si les choses ne bougent pas la semaine prochaine, on verra la stratégie qu'on adopte. Les laiteries ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre », a déclaré Henri Brichard, président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL).

« Les marchés vont beaucoup mieux qu'en 2009. Au moment où les producteurs pensaient en avoir les répercussions, les industriels ne sont pas d'accord ». « Les exploitants ne comprennent pas qu'après une année catastrophique on ne leur donne pas leur juste dû alors que les cours sont bons. On a l'impression que quand ca va mal, on nous le répercute mais que quand ca va bien on ne nous répercute qu'une petite partie », explique M. Brichard.

En 2009, les prix étaient descendus « jusqu'à moins de 200 euros les 1.000 litres », rappelle le patron de la FNPL et tournaient « autour de 275 euros au deuxième trimestre 2010 ». Au 3e trimestre, a ajouté M. Brichard, période où les prix sont plus élevés pour cause de production plus rare, « on s'attendait à 330-334 euros, or on nous propose presque 20 euros de moins ».

Les producteurs font état aussi d'une hausse de leurs charges avec l'augmentation actuelle des prix du blé de 30% pour cause de sécheresse en Europe.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires