Le lait de la ferme des 1.000 vaches banni des yaourts

SC

Le lait de la ferme des 1.000 vaches banni des yaourts

La coopérative Agrial (Danao, Florette, Loïc Raison) a décidé de ne plus fabriquer de yaourts, crèmes et fromages blancs sous marques de distributeurs à partir du lait qu'elle collecte dans la ferme dite des «1.000 vaches».

Selon un article des Échos, cette mesure aurait été prise suite à la demande des grandes surfaces  qui redoutent des actions dans leurs magasins, notamment sous la pression de la Confédération paysanne et d'associations locales comme Novissen.

Ces GMS auraient demandé aux industriels laitiers de certifier par écrit qu'ils ne s'approvisionnent pas auprès de cet élevage. Aucune des enseignes sollicitées par le quotidien économique n'a confirmé cette démarche. Quoiqu'il en soit, Agrial indique qu'elle vendra le lait des Mille vaches à un autre transformateur.

La ferme, qui abrite actuellement 500 vaches, a fait une demande d'agrandissement pour passer à 880. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a écrit à la préfète d'Amiens pour lui demander de déclencher une enquête publique concernant cette extension. C'est à partir de 900 têtes que l'enquête publique devient obligatoire. Avant, elle est optionnelle, à discrétion de la préfète.

 «La résistance se poursuit et porte ses fruits, sur les plans administratifs et économiques. Le 17 juin, le procès en appel des neuf militants de la Confédération Paysanne poursuivis pour des actions de démontage sur le chantier des mille vaches sera l'occasion d'un grand rassemblement de convergence!», avertit la Confédération Paysanne sur son site internet.

Voir aussi :

 

 

Sur le même sujet

Commentaires 27

bisounours

Pourquoi les grandes fermes sont elles les plus voraces en argent public ?
Si le projet n'est rentable que grâce à la méthanisation : il fallait que le boss achète "la merde" des autres éleveurs et ne pas raconter qu'il pouvait s'en sortir en vendant du lait à 260€/T.
(Faisant ainsi comprendre que les autres sont nuls .)
Il fait des économie d’échelle dit il:
7.5 millions pour 1000 vaches ?
750000€ / 100 vaches ?
Y a t'il beaucoup d'éleveur qui dépense plus ?

Combien d'argent public /an dans le rachat de la production du méthaniseur ?

Pourquoi vendre le lait dans des emballages qui montrent des vaches dans de belles prairies ?
Si on est fier de notre production en bâtiments , montrons les animaux tel qu'ils sont ..

Pas sur que l'on soit en accord avec le consommateur , qui est aussi celui qui nous donne les aides ?

Ce sont les grands troupeaux qui ont inauguré toutes les nouvelles maladies (IBR ,BVD ,rotavirus, coronavirus, sinsicial,Tub,grippe aviaire..) et qui sont soutenus grâce à l'argent, dans les GDS, des petits troupeaux .. Solidarité oblige ..
Antibiorésistance , de beaux discours aussi efficaces que la lutte contre les pesticides .

La compétitivité de certains bretons , qui avait , eux aussi , l’ambition de nourrir la planète , dans le porc (gadd) , dans la volaille (Doux , tilli) dans le lait n'est plus à démontrer . MR LE FOLL à choisi de soutenir ces grands compétiteurs en bonnet rouges (Plus 2 milliards d'€ , pour la dernière fois.. C'EST BIEN COMPRIS ?)

Payé par un consommateur de moins en moins d'accord .

Sans parler de l'eau minérale que les bretons doivent acheter , des plages qu'ils doivent nettoyer , des algues vertes ..
Voila un modèle de compétiteurs qui à fait ces preuves qu'il faut développer ..Il fera , j'en suis sur , le bonheur, du consommateur et "des dépenses"pour le contribuable ..
Quant aux camions qui viennent envahir la France avec de la "merde" comme vous le dite ,la seule réponse valable est de les faire rouler dans l'autre sens , avec des produits de très belle qualité nous permettant de bien vivre (comté ,bordeaux ,bourgogne,champagne, roquefort,piment d’Espelette ) et demain , si nous le choisissons avec du lait à l'herbe , beurre, fromage ,viande rouge , jambons ,poulets , pintades..

Dans le bas de gamme ,nous ne serons jamais compétitif .
La France peut , et doit , prendre la place dans le haut de gamme .

oushama

les francais revent de petits paysans , avec de petites fermes , qui bossent 90h semaine pour un tout petit smic et le tout pour avoir un tout petit prix pour lui
la realité de ces grandes fermes est logiques , aucun systeme n'est parfait et il y aura evidemment des problemes mais je pense que ces grande ferme sont capables de faire mieux que beaucoup que ce soit en qualité de lait , en confort dans les batiment en respect des normes environnementales , et surtout en respect des conditions de travail des eleveurs , moi je ne blame pas le paysan qui en chie tout seul avec ses vaches sans gagner un rond pednant qu'ils voient ses voisins se pavaner aux 35h de se dire tiens on va se regrouper et quitte a ne pas gagner bcp d'argent autant moins bosser comme ca ils verront un peu leurs gosses....ca c legitime les paysans doivent aussi avoir acces au progres a une meilleur qualité de vie si certains jugent que c'est la bonne voie alors qu'ils l'empruntent , le consommateur lui marchent au discours de marchand de peur , et pourtant avec totale incoherence se rue sur les produits les moins chers
l'agriculture n'est qu'une consequence du mode de consommation et les faits sont là et les chiffres tetus
il faut rappeler aux ecolos que non ce n'est pas moins grave de polluer ailleurs ( que oui dans nombre de pays les vaches sont bien moins bien traitées qu'en france , que les antibio y sont legion) et qu'en plus de polluer ailleurs faire 1500km en poids lourd c un cout environnemental
ce qu'il faut c'est de la coherence et des actes politiques fort , le consommateur doit assumer son mode de consommation , l'etat doit assumer ses responsabilités

aviron

De toute façon, c'est la société civile qui décidera de ce qu'elle veut manger et à nous de nous adapter

dob

@Jeje80 : Dire qu'entre 150 et 250 VL on manque de moyens financiers, c'est une blague ?
La concentration des moyens de production n'amène qu'une diminution de la main d'oeuvre nécessaire. Les grands élevages ne dérogent pas à cette règle.

popeye80

Rétablissons quelques vérités/ N'oublions pas que les élevages en rupture de collecte pour pb de qualité sont principalement des structures de taille modeste.
Geo, tu dis que les élevages de grandes tailles créent la désertification rurale. Je pense pour ma part que le regroupement de troupeau laitier est une des solutions au maintien d'élevage dans nos zones de "grandes cultures". Trop de contrainte, manque de rémunération: on vends les vaches et on ne fait que de la céréale. Quid alors des aspects d'emploi et d'actifs ruraux lorsque des villages entiers ne compte plus aucun élevage???

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires