Les syndicats agricoles divisés après le rapport sur la contractualisation

Les syndicats agricoles divisés après le rapport sur la contractualisation

Le rapport sur la signature de contrats entre producteurs et acheteurs, notamment dans la filière lait, rendu public par le ministère de l'Agriculture, "conforte" les positions de la FNSEA mais suscite "surprise, déception et colère" auprès de la Confédération paysanne.

Côté FNSEA

Le texte "conforte ce que nous défendons depuis longtemps", a indiqué Henri Brichart, vice-président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA).  

"Le contrat est plutôt une amélioration dans la relation entre le producteur et l'entreprise" alors que la situation antérieure était "au bon vouloir du plus fort", a-t-il souligné.

 Toutefois, "ce n'est pas cet outil qui va tout faire", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il "faut continuer à travailler pour que les producteurs soient dans une relation équilibrée avec" les entreprises.

 Il a par ailleurs pointé "la nécessité de conserver des outils de régulation dans la Politique agricole commune" (PAC).

Côté Confédération paysanne

La Confédération paysanne s'est dite "particulièrement dubitative sur le contenu et les recommandations de ce rapport ».

"Le rapport considère que la création d'organisation de producteurs va donner un pouvoir de négociation aux paysans, cela est faux", estime l'organisation.

La Confédération présente l'adhésion des producteurs aux contrats comme une "contre-vérité affligeante", les signatures ayant "été faites sous la menace de l'arrêt de la collecte du lait". 

En conséquence, l'organisation "réitère sa demande au ministre d'une véritable réflexion collective" qui prenne en compte "l'intérêt des producteurs".

Le ministre Stéphane Le Foll avait demandé un état des lieux de la contractualisation, instaurée par la loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (LMAP) de juillet 2010 promue par son prédécesseur Bruno Le Maire.

La LMAP a rendu obligatoire la passation de contrats écrits entre producteurs et acheteurs, notamment dans le lait.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires