leveurs laitiers de France » : Consommez du lait produit et transformé en France

Annick Conté

La FNPL lance un logo destiné dans un premier temps à faire barrage aux importations sur le marché très volatil des laits UHT premiers prix.

Les éleveurs laitiers ont le vent en poupe auprès du grand public ; c'est indéniable. « Que ce soit lors des journées fermes ouvertes, au salon de l'Agriculture, dans les sondages, ou face à la crise, nous recevons beaucoup de témoignages de sympathie. Nos concitoyens sont très sensibles aux valeurs que nous représentons : qualité des produits, paysage, proximité, bénéfice social, durabilité… Alors face à ce capital sympathie des consommateurs, nous avons eu envie de leur dire, chiche ! Aidez-nous en achetant notre lait, a expliqué Henri Brichart, président de la FNPL, à la presse grand public et spécialisée le 8 septembre dernier, en présentant le nouveau logo « Éleveurs laitiers de France ».

Avec ce logo, la FNPL demande un acte citoyen au consommateur. (DR)

Avec ce logo, la FNPL demande un acte citoyen au consommateur. (DR)

Partenariats avec des entreprises

Un logo citoyen, conçu par la Fédération nationale des producteurs de lait, qui « permet au consommateur de responsabiliser ses achats ; il garantit que le lait a été produit, collecté et transformé en France. » Le syndicat ne s'est pas limité à la création de cette estampille, il a initié des partenariats avec des entreprises laitières.
Le premier secteur « emblématique » visé par la FNPL est celui du lait UHT. « Le lien avec le lait qui sort de nos exploitations est direct et c'est un secteur important qui représente 15 % à 16 % du lait transformé en France. Nous avons démarré par les laits « premiers prix » parce que ce sont les plus menacés par les importations, argumente Henri Brichart. La quasi-totalité du lait de consommation premiers prix (98 %) a répondu favorablement à notre demande ». Notamment Orlait (Sodiaal) et Lactalis, les deux principaux acteurs de ce segment.

Maintenir la valorisation

Le syndicat a bien l'intention d'étendre cette démarche aux marques distributeurs de lait UHT, puis à d'autres produits comme l'emmental où les premiers prix proviennent déjà en quasi-totalité de l'étranger. Une initiative dont la finalité est de participer au maintien de la valorisation du lait : « nous ne voulons pas d'un prix mondial qui commande le prix du lait payé aux producteurs en France. L'achat ‘citoyen' peut y participer ».
À noter que ce logo est la propriété d'une association privée et mis gracieusement à disposition d'entreprises privées : pas de problème donc vis-à-vis de la réglementation européenne, ce qui n'aurait pas été aussi évident s'il s'agissait d'une démarche interprofessionnelle.

Source Réussir Lait Elevage Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires