Luc Morelon, porte-parole de Lactalis : Il ne faut pas se gargariser avec le mot contractualisation»

Propos recueillis par Sophie Caron

Luc Morelon, porte-parole de Lactalis : Il ne faut pas se gargariser avec le mot contractualisation»

Après l'abandon du système professionnel de fixation du prix du lait, de nouvelles règles restent à trouver. Alors que certains prônent la contractualisation, Lactalis, numéro un en Europe, juge indispensable l'existence d'un indicateur de référence et refuse toute idée de contrat. Les explications de son directeur de communication, Luc Morelon.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires