Marché de la poudre de lait : La crise a été violente mais éphémère

Costie Pruilh

Que s'est-il passé sur le marché de la poudre ? Gérard Calbrix, économiste Atla, explique :

« Les cours très élevés des poudres du printemps-été 2007 ont conduit les clients à remplacer, dans la mesure du possible, les poudres par du lactosérum et des protéines végétales. A ces substitutions, s'est ajoutée la crise du veau de boucherie. Les prix très élevés des poudres ont fortement dégradé la rentabilité de la production de veaux de boucherie, grosse consommatrice de poudres. Les mises en place ont fortement chuté de mai à octobre, et il y a eu des arrêts. La demande en poudre a donc chuté, faisant plonger les cours. Du coup, la disponibilité en viande de veau s'est réduite, faisant augmenter les prix à la consommation. En novembre, la rentabilité s'est donc améliorée, et les mises en place ont repris. Aujourd'hui, la rentabilité est retrouvée, et la demande en poudre a retrouvé son niveau d'avant la crise. »

Au printemps-été 2007, les prix très élevés des poudres ont fortement dégradé la rentabilité de la production de veaux de boucherie. (P. Cronenberger)

Au printemps-été 2007, les prix très élevés des poudres ont fortement dégradé la rentabilité de la production de veaux de boucherie. (P. Cronenberger)

Source Réussir Lait Elevage Mars 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires